14/12/2018 22:44
Sous l'égide de son président Samdech Heng Samrin, l'Assemblée nationale (AN) du Cambodge a approuvé le 13 décembre la loi révisée sur les partis politiques, ouvrant la voie à la réintégration des politiciens de l'opposition bannis de la politique, dont des membres du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP).
>>Cambodge: un tribunal libère l'ancien chef du parti de l'opposition sous caution
>>Cambodge: CEN achève la vérification des résultats des élections

Le président de l'AN cambodgienne Samdech Heng Samrin (centre), le 13 décembre. Photo: VNA/CVN

Avec 115 voix sur les 115 possibles, l'AN cambodgienne (VIe législature) a adopté l'article 45 modifié de la loi sur les partis politiques, disant que n'importe quel individu interdit d'activité politique par la Cour suprême pourrait être autorisé à revenir en politique après avoir purgé les peines prévues dans les verdicts de la Cour suprême ou au cas où il obtiendrait l'amnistie du roi à la demande du Premier ministre par l'intermédiaire du ministre de l'Intérieur.

Auparavant, le 12 décembre, lors d'une rencontre avec des ouvriers dans la province de Kampong Speu, le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen a déclaré que l'amendement de la loi sur les partis politiques ne ciblait pas un parti mais s'appliquait à tous les partis au Cambodge.

Ceux qui souhaitent recouvrer leurs droits politiques doivent soumettre directement une pétition au Premier ministre, par l'intermédiaire du ministre de l'Intérieur, puis le Premier ministre examinera la pétition et la soumettra au roi pour amnistie.

La Cour suprême du Cambodge a annoncé le 16 novembre la dissolution du principal parti d'opposition, le Parti du sauvetage national. 118 membres de ce parti se sont également vu interdire d'exercer des activités politiques pendant une période de cinq ans.

L'AN du Cambodge (VIe législature) dispose de 125 sièges occupés par le Parti du peuple cambodgien.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.