20/11/2018 20:08
L’enseignante Dô Thùy Quyên de l’école maternelle Suôi Giàng, dans la commune du même nom, district de Van Chân, province de Yên Bai (Nord), est toute entière dévouée à la cause d’enseignement. Elle ne cesse de renouveler sa manière d'enseigner et de créer de nouvelles méthodes, pour aider les enfants d’ethnies minoritaires à acquérir les connaissances nécessaires à l’âge maternel.
>>Le Premier ministre rencontre des enseignants exemplaires

L’enseignante Dô Thùy Quyên s’est engagée volontairement à l’antenne de l’école maternelle Son Thinh, afin de combler la pénurie d’enseignants maternels dans les régions montagneuses. Photo: Trinh Quyên/CVN

Compatissante aux difficultés des enfants de ces régions éloignées, l’enseignante Dô Thùy Quyên s'est senti très vite le besoin de se consacrer à la transmission de connaissances pour ces petits défavorisés. Née et ayant grandi dans le district de Van Chân, cette jeune enseignante s’est engagée volontairement à l’antenne de l’école maternelle Son Thinh, afin de combler la pénurie d’enseignants maternels dans les régions montagneuses.

L’école maternelle Suôi Giàng se situe dans une région aux conditions de vie difficiles avec 98% d’habitants appartenant aux ethnies minoritaires, dont la plupart sont des Mông. Le premier obstacle à surmonter est de pouvoir échanger avec ces enfants, qui pratiquent la langue d’ethnies minoritaires et ne connaissent pas le vietnamien. Il y a donc du pain sur la planche, car il faut apprendre la langue vernaculaire pour pouvoir discuter avec ses élèves. Une autre difficulté réside dans l'absence de moyens matériels, qui oblige les enseignants à fabriquer eux-mêmes les outils pédagogiques ou les acheter de leurs propres deniers.

Ainsi, pour offrir à ses petits élèves la possibilité de bénéficier d’une vraie fête de mi-automne, l’enseignante Dô Thùy Quyên a pris la responsabilité de solliciter des "sponsors" pour contribuer financièrement et matériellement à la mise en place d'un repas festif. Pour elle, apporter le bonheur à ces petits démunis est son plaisir.

Magie de l'informatique

Grâce à la méthode d’enseignement: "Les élèves sont au centre", l’enseignante Dô Thùy Quyên fait tout son possible pour encourager ses élèves à s’intéresser à la classe. Elle utilise des matériaux usagés pour fabriquer des jouets et des accessoires d’enseignement.

L’importance pour les enseignants de maternelle est l’amour pour les enfants et la passion de l'innovation. Photo: Trinh Quyên/CVN

L’enseignante Dô Thùy Quyên est également à l’avant-garde dans la mise en application de l'informatique dans l’enseignement. Actuellement, cette jeune enseignante étudie les modalités de création de livre 3D pour retenir encore plus l’attention des enfants. Mais, elle rencontre des difficultés pour faire fabriquer son livre. Elle souhaite trouver une Maison d'Édition qui l'aide à réaliser son rêve.

Les mots sont insuffisants pour raconter les difficultés et l’amour du métier des enseignants dans les régions reculées. Pour l’enseignante Dô Thùy Quyên, l’importance pour les enseignants en général et pour l'enseignant de maternelle en particulier, est l’amour pour les enfants et la passion de l'innovation, mais surtout un cœur généreux qui leur donne la force d'agir avec passion. Cette passion qui devrait contribuer pour une part à créer une jeune génération de montagnards éduqués qui pourront espérer un bel avenir.

Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.