08/11/2015 14:11
La maison de la lignée est une particularité culturelle des Co Tu. Les autorités du district de Tây Giang multiplient les actions pour préserver ces bâtisses.

>>Les statues funéraires de l’ethnie Co Tu
>>La belle histoire belge de la brocatelle Co Tu
>>Les trésors vivants qui préservent l’âme de l’ethnie Co Tu
>>Chez les Co Tu, la hotte se porte comme un charme

Une maison de la lignée dans le village de Por’ning. Photo : TP/CVN

Les Co Tu vivent principalement à Tây Giang, province de Quang Nam (Centre).  La maison de la lignée fait partie intégrante de leur identité culturelle. Réunions, fêtes et activités familiales s’y déroulent. Une tradition transmise de génération en génération. Pourtant, de nombreuses valeurs culturelles se perdent et ces maisons traditionnelles se font aujourd’hui rares. Une situation qui a amené les autorités de Tây Giang à mettre en place, ces dernières années, nombre de mesures pour les restaurer et accroître leur nombre.

Symbole de l’autorité d’une famille

Clâu Nhâp, patriarche du village de Por’ning, commune de Lang, district de Tây Giang explique que la maison de la lignée peut prendre plusieurs formes : nhà sàn (maison sur pilotis, qui peut être allongée), nhà guol (maison communale) ou nhà moong (maison de repos pour la famille, avec une architecture variable). La nhà guol est ornée de différents motifs, complexes. Si l’on regarde de loin, son toit, couvert de feuilles, ressemble à une grande mangue. Les nhà moong, composées d’un pilier unique et d’un toit pointu, font forte impression auprès des touristes.

Leur architecture unique reflète la solidarité entre les membres d’une grande famille. La lignée des Clâu est l’une des plus importantes du village de Por’ning. Sa maison est la plus grande et la plus belle. Le patriarche Clâu Nhâp et ses descendants discutent de nombreux problèmes dans ce lieu commun. Notamment le don de terres ou l’ouverture de nouvelles routes pour améliorer les conditions de vie en campagne. La maison est le symbole de l’autorité et du développement de chaque grande famille. 

La maison de la lignée est le lieu où l’on traite des  affaires familiales. Ici, le patriarche Clâu Nhâp et plusieurs membres de sa famille. Photo : TP/CVN

Couverte de feuilles de bambou, l’intérieur de la maison de la lignée est orné d’images de chasse, de cueillette ainsi que de fêtes. Les cloisons sont décorées de nombreux dessins d’animaux (buffle, gecko) ou de personnes (homme jouant du tambour, femme portant son bébé dans ses bras). Des armes, des couteaux à long manche, ou des jarres utilisées par les ancêtres sont exposés pour que la jeune génération soit reconnaissante envers les bienfaits de leurs prédécesseurs.

Étendre le projet de restauration

Palang Bung, chef adjoint du Service culturel et sportif de Tây Giang, insiste sur le fait que l’architecture de la maison de la lignée est un trait culturel original de l’ethnie Co Tu. Elle est considérée comme l’âme des ancêtres. «Il faut s’efforcer de les restaurer et de les conserver. Toutefois, la préservation de ce patrimoine dépend principalement des lignées elles-mêmes», partage M. Bung.

Il y a une dizaine d’années, dix maisons de la lignée ont été reconstruites à Por’ning. Situées au centre du village, elles font la fierté de dix grandes familles. Construites avec des matériaux et une technique semblables, elles sont le symbole de l’architecture des maisons des Co Tu et contribuent à la beauté et à la richesse du village. D’après Palang Bung, en se basant sur les bons résultats de la restauration des maisons de la lignée au village de Por’ning, la section locale du Service de la culture poursuit le soutien dans la multiplication des maisons de la lignée dans la commune de A Xan.

Arât Blui, vice-président du Comité populaire de Tây Giang, souligne que l’identité culturelle du village est primordiale dans la vie quotidienne des Co Tu. Les individus, les lignées et la communauté en général sont responsables de conserver ces belles traditions. La reconstruction de ces maisons est nécessaire pour la vie culturelle des Co Tu. De plus, elle est essentielle pour le développement harmonieux des villages. «Les maisons de la lignée embellissent les villages entourés de montagnes et de forêts. Elles sont aussi une destination appréciée des touristes», conclut M. Blui.

Ngoc Yên/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.