13/01/2017 16:25
L’ambassadeur ​des États-Unis au Vietnam, Ted Osius, et plus de 100 volontaires, des représentants d’entreprises, d’ONG, d’organes publics, des étudiants… ont participé le 10 janvier au programme de collecte de déchets en mer "Agir pour une Ha Long verte".
>>Les experts prennent la défense de l’éléphant au Vietnam
>>Promouvoir les initiatives de protection de l’environnement de la baie de Ha Long
>>Hanoï inaugure un site sur la qualité de l’air et la pluviosité

L'ambassadeur américain Ted Osius (droite) participe au programme de collecte de déchets en mer "Agir pour une Ha Long verte", le 10 janvier 2017.
Photo : VNA/CVN

Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet "Alliance Ha Long-Cat Bà" organisé depuis 2014 et financé par l'Agence américaine pour le développement international (USAID). Il a pour objet de préserver les paysages et l'environnement, de gérer l'exploitation des ressources naturelles en vue d'un développement durable de la baie, et de promouvoir une coopération efficace entre les parties concernées dans la gestion et l'exploitation durables de celle-ci.

Ce programme ​a également pour but de renforcer la participation des entreprises à la protection de l'environnement et promouvoir d’initiatives vertes par les entreprises. Le résultat de cette collecte de déchets sera publié sur le site de l’organisation internationale de collecte d’ordures dans les océans (ICC).

En 2015, un comité chargé de la gestion de la baie d’Ha Long a été créé avec la participation d’entreprises et le soutien technique de l’UNESCO.
 
CPV/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.