10/06/2021 22:51
Les agences de représentation vietnamiennes au Cambodge ont récemment reçu des informations faisant état de citoyens vietnamiens trompés par des réseaux de trafic d'êtres humains et amenés au Cambodge pour travailler dans des casinos et des installations de jeux en ligne, selon l'ambassade du Vietnam au Cambodge.
>>Le Cambodge et le Vietnam réafirment leur engagement à booster leurs liens
>>Les ministres des Affaires étrangères satisfaits des liens Vietnam - Cambodge

Selon l'ambassade du Vietnam au Cambodge, les réseaux sont dirigés par des ressortissants chinois avec la participation de Vietnamiens et de Cambodgiens. Leurs intrigues comprenaient la diffusion d'annonces sur des emplois simples avec un salaire élevé (800-1.000 USD par mois) pour attirer les demandeurs d'emploi, puis des dispositions pour qu'ils entrent au Cambodge et séjournent dans des hôtels ou des casinos, principalement à Preah Sihanouk, où ils recevaient une formation pour rechercher et convaincre des clients à s'engager dans les jeux en ligne.


Ces personnes étaient étroitement surveillées, exploitées et forcées de travailler de 15 à 16 heures par jour, faute de quoi elles étaient maltraités. Beaucoup ont été battus alors qu'ils tentaient de s'échapper ou refusaient de travailler. Ceux qui souhaitaient retourner au Vietnam ont dû signer une grosse dette de milliers de dollars, ou ont été vendus à une autre société.

Recevant les rapports des victimes, les agences de représentation vietnamiennes au Cambodge ont rapidement contacté les agences compétentes du pays hôte et ont demandé des efforts de règlement, ce qui a permis de sauver certaines victimes. Cependant, la situation reste compliquée et n'a pas encore été complètement résolue.

L'ambassade du Vietnam a conseillé à tous les citoyens d'être vigilants avec leurs relations sur les réseaux sociaux, les promesses d'emplois attractifs, ainsi que les individus recrutant des travailleurs sur Internet sans informations fiables, et aux organisations organisant l'entrée illégale au Cambodge. Ils devraient refuser toute offre de soutien en argent et en matériel de la part d'étrangers, tout en mettant en garde leur entourage contre les complots des trafiquants d'êtres humains, a recommandé l'ambassade du Vietnam.

Pour demander de l'aide ou signaler des cas de traite d'êtres humains au Cambodge, les gens peuvent appeler les numéros de téléphone + 855-974056789, +855-977435678; ou la hotline de protection des citoyens +84 981848484.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le temple Xa Tac, un lieu sacré à Quang Ninh Situé sur les rives de la rivière Ka Long, ville de Mong Cai, province septentrionale de Quang Ninh, le temple Xa Tac est un site attirant de plus en plus de pèlerins.