28/03/2020 22:30
Face à la situation actuelle du COVID-19 en Russie, l'ambassade du Vietnam a demandé aux citoyens vietnamiens en Russie et à Moscou, en particulier, de ne pas donner d'informations non vérifiées sur les cas de Vietnamiens soupçonnés d'avoir infecté par le coronavirus en Russie.

>>Un patient à Thua Thiên-Huê guéri et sorti de l’hôpital
>>L'ambassade du Vietnam aux États-Unis met en œuvre la protection des citoyens

Un habitant russe porte le masque de protection à Moscou. 

Photo : Xinhua/VNA/CVN


Le 25 mars, un couple de vendeurs de produits secs au marché de Rubak à Moscou avait présenté une forte fièvre et a été hospitalisé. Des agents de santé locaux sont ensuite venus à leur domicile pour prélever les échantillons des autres membres de cette famille de six personnes pour les tests. Ils sont tous placés en confinement à domicile. 

L'ambassade du Vietnam en Russie recommande à toutes les personnes en contact étroit ou indirect avec eux ou présentes récemment au marché de Rubak de contacter avec d’agences russe de la santé, s’il y a des signes de fièvre, de toux sèche, etc.

Pour les citoyens vietnamiens présents en Russie, il est nécessaire de suivre de près les instructions et recommandations des autorités locales.
 

L'ambassade du Vietnam en Russie a aussi demandé aux associations (anciens combattants, femmes, étudiants…) de partager des informations actualisées sur la situation des Vietnamiens dans la zone de INCENTRA, les marchés de Liublino, de Sadavod ...

Auparavant, la communauté vietnamienne à Moscou avait partagé sur Facebook l’information qu'une famille de six Vietnamiens vivant dans l'appartement de Rubak à Moscou était infectée par le virus SRAS-CoV-2.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Post-COVID-19 : le delta du Mékong redynamise le tourisme L’Association du tourisme du delta du Mékong a lancé récemment à Cân Tho un programme promotionnel afin de relancer le secteur touristique local, sévèrement frappé par la pandémie de coronavirus.