09/10/2018 16:38
Depuis le 15 septembre, la ville de Dà Lat (dans la province de Lâm Dông) a mis en œuvre un train de mesures pour lutter contre les faux produits "origine Dà Lat" mis en vente sur le marché des produits agricoles de Dà Lat à Trai Mát.
>>Les légumes de Dà Lat ont leur label
>>Les fleurs de Dà Lat envoûtent le marché mondial

Récolte des pommes de terre à Dà Lat. Photo: Nguyên Dung/VNA/CVN

Pour Nguyên Van Son, vice-président du Comité populaire de la ville de Dà Lat, ''le marché des produits agricoles de Dà Lat à Trai Mát dans la province Lâm Dông a été créé pour aider les agriculteurs locaux à vendre les productions agricoles de Dà Lat''.

En vertu de cet objectif, la réglementation du marché n'autorise que le commerce des produits locaux et enregistrés sous la marque de Dà Lat. Sont strictement interdit à la vente les produits agricoles cultivés en dehors de Dà Lat, en particulier les pommes de terre, les carottes et l'ail originaires de la Chine.

Nguyên Van Son précise en outre, que le règlement a été publié sur la base d'une recommandation des autorités locales au conseil de gestion du marché et aux négociants du marché. "Le règlement n'est pas un ordre administratif émanant du gouvernement local, il ne viole donc pas les lois en vigueur".

Enfin, Nguyên Van Son indique que le comité  de gestion du marché a également installé quatre caméras pour surveiller la bonne application de ce règlement. Cette décision fait suite à un récent scandale qui concernait des produits agricoles provenant de Chine,  présentés comme issus  de Dà Lat, par des négociants locaux et vendus à d'autres marchés de gros du pays, notamment à Hô Chi Minh-Ville.

Vo Ngoc Hiêp, directeur du Service provincial de l'industrie et du commerce a expliqué que des négociants de cette province, avec l’aide d'entreprises de commercialisation de produits agricoles, avaient présentés des produits en provenance de Chine, comme originaires de Dà Lat. L'escroquerie a eu lieu à grande échelle, puisque certains négociants ont été jusqu'à importer environ  30 de tonnes de pommes de terre  chinoises en une seule journée!

Selon le Comité populaire de cette ville, ''six établissements de Dà Lat ont été pris à acheter des produits en provenance de Chine en vue de les vendre au marché local''.

De juin à septembre, environ 578 tonnes de pommes de terre chinoises d'une valeur de 2,2 milliards de dôngs (soit 94.480 de dollars) ont été vendus par  ces établissements dans le marché des produits agricoles de Dà Lạt, et puis, commercialisé aux marchés de gros de Thu Duc à Hô Chi Minh-Ville, de Phan Thiêt,  de Phan Rang et  de Nha Trang.

Blanchiment de pommes de terre!

La police de Dà Lat a récemment découvert des cas de pommes de terre chinoises reconditionnées en tant que produits agricoles de Dà Lat. Selon elle, les contrevenants ont utilisé une machine qui lave 100 kilos de pommes de terre pendant trois à quatre minutes, en fonction de la taille de la pomme de terre. Après avoir été lavées, les pommes de terre sont recouvertes de terre des hauts plateaux, puis emballées dans des sacs et étiquetées avec des timbres émis par le conseil de gestion des marchés.

Les pommes de terre chinoises sont souvent achetées environ 3.700 de dôngs le kilo, mais quand elles sont déguisées en produits de Dà Lat, leur prix est compris environ 7.000 de dôngs le kilo sur le marché local et de 10.000 à 20.000 de dôngs aux marchés de détail à Hô Chi Minh-Ville.

Au cours du mois d’août, les autorités de Dà Lat ont infligé des amendes à deux négociants pour avoir importé 1,5 de tonnes de pommes de terre chinoises recouvertes de terre de Dà Lat pour être mis en vente à Hô Chi Minh-Ville et dans d'autres d'autres régions.

Les autorités ont également sanctionné une entreprise vendant des pommes de terre chinoises sans étiquette auxiliaire en vietnamien.

Texte et photo: Diêu Thuy - Nguyên Dung/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Le tourisme prend son essor à Binh Liêu Ces dernières années, Binh Liêu a connu des changements remarquables dans son développement du tourisme. Autrefois terre inconnue, ce district est devenu l’une des destinations les plus appréciées à Quang Ninh.