13/05/2015 17:44
Lors d’une séance de travail le 12 mai dans la ville de Dà Lat, les autorités provinciales de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre, et l'ambassadeur du Japon au Vietnam, Hiroshi Fukada, ont discuté du programme de coopération et d’investissement dans l'agriculture de hautes technologies.
Selon le vice-président du Comité populaire provincial, Pham S, le Comité populaire provincial, l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA en abréviation anglaise) et l'Académie vietnamienne des sciences sociales mènent un projet d'assistance de Lâm Dông dans le développement d'une agriculture multi-secteur et l'amélioration de l’environnement d’investissement dans ce secteur.

Lâm Dông encourage les investissements dans l'agriculture high-tech.
Photo : Nguyên Dung/VNA/CVN

Ce projet porte sur la création d'une zone industrielle agricole, d'un centre de post-récolte et d'un marché en gros de fleurs à Dà Lat, la modernisation des étapes de production végétale et de la culture des fleurs, le renforcement des activités de commercialisation et de présentation des marques de légumes et de fleurs. La formation de main-d'œuvre et la recherche sur le développement agricole à court et moyen terme à Lâm Dông sont également prévues.

En dehors de ses atouts pour le développement d'une agriculture de haute technologie, l'ambassadeur du Japon, les économistes et les investisseurs japonais ont souligné les faiblesses de cette localité vietnamienne dans ce secteur, notamment un accès limité aux capitaux, une production sporadique et une protection par des marques encore insuffisantes.

À cette occasion, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural Cao Duc Phat a demandé à la partie japonaise de soutenir Lâm Dông dans l'application des normes de bonnes pratiques agricoles et dans l'intensification de la gestion de la sécurité alimentaire.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Binh Thuân vise un tourisme durable En plus de déployer des mesures pour diversifier ses services touristiques, améliorer la qualité et promouvoir son image, la province de Binh Thuân (Centre) se concentre sur le renforcement de la coopération et de la connectivité dans le tourisme.