21/08/2019 23:23
Le Fond mondial pour la nature (WWF) du Vietnam et le Centre de développement et d’innovation verts, GreenID, ont démarré, à la ville de Huê, l’Alliance d’action pour le climat du Vietnam, dans le cadre d’une cérémonie organisée mercredi 21 août, avec la participation d’une centaine de délégués venus des localités du Centre.
>>Le Vietnam, nouvel eldorado des énergies renouvelables
>>La Journée nationale de l'air pur 2018 réunira 1.000 personnes
>>Coup d’accélérateur pour la transition énergétique

Cérémonie de fondation d'Alliance d’action pour le climat du Vietnam, le 21 août à Huê (Centre). Photo: Hô Câu/VNA/CVN

L’Alliance d’action pour le climat du Vietnam est d’un réseau de coopération multisectorielle regroupant des entreprises, des organisations non gouvernementales et non lucratives, la communauté des consommateurs, des organes de recherche et d’assistance technique, des associations spécialisées dans le développement vert, le développement des énergies durables.

L’alliance réunit 12 organisations, dont GreenID, le Fond mondial pour la nature (WWF) Vietnam, le Centre de l’éducation communautaire, la Société par actions SolarTech, la Société de l’énergie solaire Bach Khoa, la société par actions de l’énergie solaire Vu Phong.

L’alliance met en œuvre cinq plans d’action: Un million de maisons vertes, la Ville verte, la promotion du développement agricole lié aux énergies renouvelables, le verdissement de la production et la valorisation des intérêts des énergies propres et du transfert d’énergie pour assurer l’égalité et créer l’emploi en faveur de la population.

Selon la directrice exécutive de GreenID, Nguy Thi Khanh, l’alliance s’oriente vers une économie bas carbone pour la sécurité, le développement durable et la prospérité du Vietnam.

Huê était la première ville vietnamienne ayant participé au programme de "Ville verte" et a été reconnue en tant que ville verte nationale, sélectionnée par le WWF Vietnam. La ville vise l’objectif de réduire les gaz à effet de serre de 20% d’ici 2020, d’augmenter la superficie d’arbres, de renforcer l’utilisation des énergies renouvelables, de développer le tourisme vert, de construire un système de traitement des eaux usées et des déchets et d’accélérer l’utilisation des matériaux respectueux de l’environnement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.