24/05/2020 14:19
La ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, a déclaré vendredi 22 mai à la chaîne de télévision allemande n-tv que son pays s'efforcerait de sauver le traité international "Ciel ouvert".

>>La Russie attend des éclaircissements de la part des États-Unis sur leur retrait
>>La Russie va effectuer une mission d'observation au-dessus de la Turquie

 

Donald Trump, annonçant jeudi 21 mai le retrait des États-Unis du traité "Ciel ouvert". Photo : AFP/VNA/CVN 


L'administration américaine a révélé jeudi 21 mai son intention de se retirer du traité "Ciel ouvert", qui autorise ses États parties à effectuer des vols de reconnaissance à court préavis et sans armes sur l'ensemble des territoires des autres parties pour collecter des données sur leurs forces et activités militaires.

"Je regrette profondément l'annonce par les États-Unis de l'abandon du traité", a déclaré Mme Kramp-Karrenbauer. En étroite coordination avec le ministère des Affaires étrangères allemand, "nous ferons tout notre possible pour nous assurer qu'en fin de compte, tout le monde sera en mesure de respecter ce contrat", a-t-elle affirmé.

Jeudi 21 mai, le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a également souligné que le traité avait contribué "à la paix et à la sécurité dans presque tout l'hémisphère Nord", ajoutant qu'il comprenait qu'il y avait eu des difficultés. "Cependant, de notre point de vue, cela ne justifie pas le retrait du traité", a-t-il indiqué.

Avec ses partenaires ayant des vues similaires, l'Allemagne utilisera les six mois restants avant le retrait prévu des États-Unis pour "encourager" l'administration américaine "à repenser sa décision", a déclaré M. Maas.

Xinhua/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.