31/12/2018 17:23
Lors d'une conversation téléphonique dimanche 30 décembre, la chancelière allemande Angela Merkel a demandé au président turc Recep Tayyip Erdogan d'agir avec retenue et responsabilité tandis que les Etats-Unis ont décidé de retirer leurs troupes de la Syrie.
>>Les Émirats ont rouvert leur ambassade à Damas, fermée depuis sept ans
>>Damas et Beyrouth appellent le Conseil de sécurité à assumer ses "responsabilités"
>>Quatre millions de Syriens déplacés à l'intérieur du pays rentrent chez eux


 
La chancelière allemande Angela Merkel et le président  turc Recep Tayyip Erdogan lors d'une rencontre à Istanbul le 26 décembre. Photo: AFP/VNA/CVN
 

Selon une déclaration de la chancellerie allemande, la question syrienne était au centre des discussions. Les deux parties ont tous souligné l'importance du processus politique guidé par l'ONU pour mette fin aux conflits en Syrie. Bien que le groupe terroriste Etat islamique (EI) ait été repoussé, il reste une menace importante qui nécessite plus d'attention, a indiqué la déclaration.

Mme Merkel a apprécié le rôle de la Turquie, notamment en ce qui concerne l'hébergement des réfugiés syriens. Elle a exprimé l'espoir que la Turquie agirait avec retenue et responsabilité face au retrait annoncé des troupes américaines de Syrie.

La conversation téléphonique est intervenue après que l'administration Trump avait annoncé le 19 décembre son intention de retirer les troupes américaines déployées en Syrie, après avoir proclamé sa victoire contre L'EI dans la région.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.