23/08/2018 18:47
L'Algérie ne produit pas de riz, donc ce produit est presque importé à 100%. Elle en importe annuellement environ 100.000 tonnes, principalement d’Inde, du Vietnam, de Thaïlande, du Pakistan, du Tadjikistan et d'Uruguay.
>>Les exportations en Algérie en hausse de 26%
>>Le café, premier produit vietnamien d’exportation vers l’Algérie

L’Algérie est le débouché prometteur pour le riz vietnamien.
Photo: Dinh Huê/VNA/CVN

Auparavant, le riz occupait la 2e place parmi les produits vietnamiens exportés vers l’Algérie, représentant plus de 50% de ses importations de riz. Mais les exportations de riz vers ce pays ont commencé à diminuer depuis 2014. En 2017, elles n’ont atteint que 43.575 tonnes pour 17,32 millions de dollars, et au cours des sept premiers mois de 2018, 10.575 tonnes et 4,72 millions de dollars.

La diminution des exportations vietnamiennes est due aux prix cassés proposés par les exportateurs d’Inde, de Thaïlande, du Pakistan et du Tadjikistan. De plus, le gouvernement algérien a adopté une politique de resserrement des importations en liaison avec la forte baisse des recettes provenant des exportations de pétrole et le déficit commercial.

Cependant, ce marché est toujours prometteur pour le riz vietnamien car les Algériens sont habitués à le consommer. D'autre part, le nombre de travailleurs asiatiques en Algérie ne cesse d'augmenter, notamment les Vietnamiens (environ 5.000), ce qui contribue à accroître la demande.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.