23/08/2018 18:47
L'Algérie ne produit pas de riz, donc ce produit est presque importé à 100%. Elle en importe annuellement environ 100.000 tonnes, principalement d’Inde, du Vietnam, de Thaïlande, du Pakistan, du Tadjikistan et d'Uruguay.
>>Les exportations en Algérie en hausse de 26%
>>Le café, premier produit vietnamien d’exportation vers l’Algérie

L’Algérie est le débouché prometteur pour le riz vietnamien.
Photo: Dinh Huê/VNA/CVN

Auparavant, le riz occupait la 2e place parmi les produits vietnamiens exportés vers l’Algérie, représentant plus de 50% de ses importations de riz. Mais les exportations de riz vers ce pays ont commencé à diminuer depuis 2014. En 2017, elles n’ont atteint que 43.575 tonnes pour 17,32 millions de dollars, et au cours des sept premiers mois de 2018, 10.575 tonnes et 4,72 millions de dollars.

La diminution des exportations vietnamiennes est due aux prix cassés proposés par les exportateurs d’Inde, de Thaïlande, du Pakistan et du Tadjikistan. De plus, le gouvernement algérien a adopté une politique de resserrement des importations en liaison avec la forte baisse des recettes provenant des exportations de pétrole et le déficit commercial.

Cependant, ce marché est toujours prometteur pour le riz vietnamien car les Algériens sont habitués à le consommer. D'autre part, le nombre de travailleurs asiatiques en Algérie ne cesse d'augmenter, notamment les Vietnamiens (environ 5.000), ce qui contribue à accroître la demande.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyager lors du Têt, un plaisir de jeunes Lors du Têt, on peut facilement voir sur Facebook des statuts plein d’enthousiasme comme "Se réveiller dans un lieu lointain", "Accueillir le Têt en terre étrangère" ou "Fêter pour la première fois le Têt à la frontière"… L’habitude de célébrer le Têt Nguyên Dan auprès de la famille a laissé la place aux pérégrinations permettant de découvrir de nouveaux endroits.