23/07/2019 15:06
>>La consommation de l'Algérie en pétrole a doublé en sept ans

L'Algérie est pour le moment autosuffisante en matière de production de carburants, a assuré lundi 22 juillet le ministre de l'Énergie, Mohamed Arkab. "Depuis fin 2018, nous n'avons effectué aucune importation de carburant et toute la production disponible sur le marché est algérienne", a-t-il dit lors d'une visite de travail dans la province de Chlef (405 km à l'ouest d'Alger). Malgré le fait que l'Algérie soit un pays producteur et exportateur net de pétrole, les capacités de raffinage du pays ne répondent pas à la demande locale, d'où le recours à l'importation. Aussi s'est-elle lancée dans un plan de construction, de reprise et de réhabilitation de raffineries pour renverser la vapeur. Ce programme permettra de répondre à la hausse de la demande nationale de produits pétroliers, sachant que celle en carburants a augmenté de 7% en moyenne annuelle au cours des dix dernières années. Avec la mise en œuvre de ces raffineries, les capacités nationales de raffinage de brut devraient atteindre 40 millions de tonnes/an. Actuellement, l'Algérie importe 12,23 millions de tonnes de gasoil et 9 millions de tonnes d'essence, alors que seuls 11,5 millions de tonnes de carburants sont raffinés en Algérie. Selon la présentation de la compagnie nationale des hydrocarbures (Sonatrach), le pays a importé entre 2011 et 2017 pour 16 milliards de dollars de carburants, soit 2,2 milliards pan an. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.