05/03/2018 15:49

>>Attaques à Ouagadougou : soupçons de complicités dans l'armée
>>La double attaque à Ouagadougou revendiquée par un groupe jihadiste

L'Algérie a, par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, condamné dimanche 4 mars et d'une manière "ferme et sans équivoque" le double attentat terroriste perpétré vendredi 2 mars dans la capitale burkinabè, Ouagadougou. En exprimant la solidarité de son pays avec le peuple et le gouvernement burkinabè, le diplomate algérien a rappelé, dans une déclaration rapportée par l'agence officielle APS, "la position ferme et sans équivoque de l'Algérie condamnant le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations". Vendredi 2 mars, une double attaque terroriste qui a ciblé l'ambassade de France et l'état-major général des armées burkinabè a fait huit morts du côté des forces de l'ordre et autant du côté des assaillants et fait 80 blessés, selon une source locale.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.