18/02/2021 17:30
Il y a cinq ans, le Comité populaire de la province de Lâm Dông sur les hauts plateaux du Centre mettait en place un projet destiné à combiner le tourisme et l’agriculture de hautes technologies.
>>La nouvelle ruralité souffle un vent nouveau à Dông Nai Thuong
>>Agrotourisme en plein essor à Dà Lat

À Dà Lat, province de Lâm Dông, le tourisme agricole attire et enchante les touristes mais également les locaux.
Photo : Nguyên Dung/VNA/CVN

La visite des producteurs de fraises en serres de la ville de Dà Lat ravit Nguyên Thi Nhung, une touriste de Hô Chi Minh-Ville parce qu’outre le plaisir de déguster sur place, elle peut découvrir les méthodes de culture high-tech et prendre des photos.

"Ce séjour en immersion sur les exploitations agricoles est vraiment formidable.. Les agriculteurs nous expliquent les différentes étapes de production de leurs produits bio qui sont excellents", a-t-elle fait savoir.

À Dà Lat, le tourisme agricole attire et enchante les touristes mais également les locaux comme Ngô Van Lai.

"Les modèles de culture hydroponique m’étonnent beaucoup. Je n’en avais jamais vus avant de venir ici. Les salades par exemple, sont belles et propres. La visite des exploitations modernes vaut vraiment le détour, même pour moi qui habite Dà Lat", a-t-il dit.

Le verger de citrouilles géantes de Lê Huu Phan est l’un des endroits favoris des touristes. Il est signalé comme l’une des meilleures destinations agro-touristiques de Dà Lat par les autorités provinciales de Lâm Dông.

"Les touristes sont contents de visiter mon exploitation et de se mettre au vert. J’ai  créé un espace réservé à la présentation et à la vente de mes produits et de ceux de Dà Lat et de Lâm Dông", explique Lê Huu Phan.

L’agrotourisme a le vent en poupe. Depuis 2008, cette formule a attiré plus de 6 millions de touristes, créant un millier d’emplois pour les populations locales et un chiffre d’affaires de 250 milliards de dôngs (environ 9 millions d’euros). À ce jour, Lâm Dông compte une trentaine d’établissements opérant dans le tourisme agricole, principalement implantés à Dà Lat.

"Depuis la création du concept de tourisme agricole, la recette provenant de la vente des billets d’entrée est parfois supérieure à celle des produits. Ce secteur est très rentable. Nous sommes en train de renforcer les activités de promotion et de mettre tout en œuvre pour améliorer la qualité des services", a souligné Nguyên Thi Bich Ngoc, directrice adjointe du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme.

En moyenne, chaque hectare dédié au tourisme agricole rapporte aux agriculteurs un bénéfice annuel de 5 milliards de dôngs (180.000 euros), soit une somme deux fois et demi plus élevée que pour un hectare agricole ordinaire. Face au succès de cette formule, le comité populaire de Lâm Dông a décidé de suspendre l’adhésion à de nouveaux exploitants et de se consacrer à la professionnalisation des exploitations existantes selon les critères internationaux.

Si vous avez l’occasion de vous rendre à Lâm Dông, n’oubliez pas de visiter les serres et les vergers et de goûter à ses excellents produits locaux.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.