08/10/2020 11:33
Depuis le début de l'année, les mécanismes et politiques de soutien aux secteurs de l’agroforesterie et de la pêche locaux ont été largement mis en œuvre dans la province de Vinh Phuc (Nord), avec une évolution vers une production concentrée basée sur les chaînes de valeur et la demande du marché.
>>E-commerce : Vinh Phuc vise le top 12 du pays
>>Vinh Phuc : l'industrie et la construction contribuent à 65% à la croissance
>>Vinh Phuc octroie un certificat d’investissement à la SARL Toto Vietnam

L'élevage s'est développé de manière stable.

De nouvelles avancées technologiques sont appliquées de manière efficace et les infrastructures au service de la production agricole, en particulier les systèmes d'irrigation, ont été continuellement améliorées, augmentant la production de presque toutes les principales cultures d'année en année.

L'élevage s'est développé de manière stable et la peste porcine africaine a été essentiellement maîtrisée. Les politiques et mécanismes d'appui à la restructuration de l'agriculture, dont l'élevage, ont été effectivement mis en œuvre.

Dans le même temps, les prix des produits de l'élevage sont relativement élevés, ce qui entraîne des bénéfices pour les populations locales et crée des conditions favorables au développement de la production.

Au cours des neuf premiers mois de cette année, la production de volailles a augmenté de plus de 7%, d’œufs, plus de 8% et de lait de vache frais, plus de 36%, entraînant une croissance annuelle de 3,47 % du secteur de l'élevage.

La valeur ajoutée dans les secteurs de l’agroforesterie et de la pêche a atteint 157,4 millions d’USD au cours de neuf premiers mois de l’année, en hausse de 2,15% en glissement annuel, contribuant à 0,13 point de pourcentage à la croissance de la province.

Culture de plantes médicinales

Ces dernières années, la culture de plusieurs sortes de plantes médicinales précieuses a enregistré des résultats encourageant dans les districts de Tam Dao, Sông Lô, Binh Xuyên et la ville de Phuc Yên. La province a également mené des études sur les modèles d'élevage ou de culture de plantes médicinales en combinaison avec l'élevage sous couvert forestier. Grâce à la bonne politique, la valeur de la production forestière de la province a augmenté en moyenne de 3,65% par an entre 2017 et 2020. La valeur est estimée à près de 120 milliards de dôngs (5,17 millions d’USD) cette année, en hausse de 12% par rapport à 2017.

En tant que l'une des organisations engagées pour gérer, protéger et développer les forêts de Vinh Phuc, le Centre de développement agro-forestier de Vinh Phuc est en charge de près de 900 ha. De plus, il a achevé l'enquête sur la situation forestière et signé les contrats concernant la protection des forêts avec près de 250 foyers. Selon les données de statistiques, depuis le début de l’année, Vinh Phuc a reboisé des centaines d’hectares. La protection forestière a contribué activement au développement socio-économique locale.

En outre, la culture de pommes-cannelle a, au cours des dernières années, permis aux agriculteurs de la province de Vinh Phuc de sortir de la pauvreté. Les agriculteurs de la commune de Bô Ly dans le district de Tam Dao avaient déjà introduit l'attier, autrement appelé pommier-cannelle (Annonasquamosa) dans les vergers et leurs jardins. Après de nombreuses années d'expérience, ils ont constaté que les arbres se sont bien adaptés au climat et à la qualité des sols de la province, et ont décidé de les cultiver à plus grande échelle, au pied des montagnes et sur les flancs des collines.

Combinant science et technologie au service de l’agriculture, les pommes-cannelle de la commune de Bô Ly sont de bonne qualité et sont maintenant réputées dans tout le pays.

"Auparavant, les pommes-cannelle de la commune de Bô Ly étaient principalement cultivées dans de petits jardins car elles n’étaient pas identifiées comme culture principale et source de revenus élevés pour les habitants", déclare Trân Nam Thanh, président du Comité populaire de la commune.

"Au cours des dix dernières années, les fruits ont eu de plus en plus de succès et sont aujourd’hui appréciés par de nombreuses personnes. La superficie consacrée à la culture des attiers s’est donc étendue d'année en année", ajoute Nam.

De nombreuses rizières à faible productivité ont ainsi été transformées en vergers de pommiers-cannelle, selon M. Nam. En l’espace de sept ans, la surface consacrée à la culture de l’attirer dans la commune a doublé pour atteindre aujourd’hui une superficie totale de 120 ha.

Texte et photo : Câm Sa – Vu Sinh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Le festival Têt Viêt 2021 s’est ouvert à Hô Chi Minh-Ville Le festival du Têt Viêt 2021 (2e édition) a été inauguré en soirée du 21 janvier au parc Lê Van Tam, à Hô Chi Minh-Ville, dans une ambiance bon enfant, avec au menu de nombreuses activités spectaculaires et commerciales d’accueil du Nouvel An lunaire, qui approche à grand pas.