11/06/2022 09:39
Le développement de l’agriculture intelligente 4.0 est une tendance incontournable, qui permet au secteur agricole de s’adapter au changement climatique et d’améliorer sa compétitivité. Expériences de la province de Lâm Dông.
>>Lâm Dông vise une agriculture durable et moderne
>>Innovation, digitalisation et diversification des chaînes d’approvisionnement 
>>Ninh Thuân pousse le développement agricole et rural durable
>>Les entreprises entrent de plain-pied dans l’ère digitale

A vec des conditions naturelles, un sol, un climat favorables, avec aussi de nombreuses sous-régions écologiques, les zones de production agricole de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre) sont très diversifiées en plantes, cultures et élevage. C’est naturellement que la localité a identifié l’agriculture comme un secteur économique clé et celle de haute technologie comme l’un des programmes importants.

Dalat Hasfarm Co., Ltd applique avec succès le modèle de culture de roses sous serre conformément aux normes européennes.

Promouvoir l’agriculture de haute technologie

Selon le Service de l’agriculture et du développement rural de Lâm Dông, l’an passé, la zone d’application de haute technologie de la province a atteint 63.108 ha représentant 21% de la superficie totale cultivée, soit une hausse de 2.880 ha par rapport à 2020. De nombreuses exploitations ont des revenus de 3 à 5 mil-liards de dôngs/ha/an. La superficie agricole appliquant une technologie intelligente est d’environ 376,6 ha. La valeur moyenne de la production a atteint 201 millions de dôngs/ha, soit une augmentation de 5,3% par rapport à 2020.

Lâm Dông est actuellement l’une des localités pionnières du pays dans la transformation numérique pour développer une agriculture intelligente 4.0. De nombreuses entreprises, coopératives et exploitations agricoles ont mis en oeuvre avec succès un système de gestion synchrone, un contrôle automatique de l’humidité, de la température, de l’irrigation et de la nutrition grâce à un système de capteurs IoT connecté aux systèmes informatiques et téléphones intelligents.

Nguyên Phong Phu, résidant dans le district de Don Duong, a par exemple construit une ferme à échelle fermée (environ 5 ha), en appliquant le modèle d’IoT sur un opérateur de réseau mobile pour la culture du poivron. Auparavant, il utilisait également la technologie de contrôle de l’irrigation via le système téléphonique. Ensuite, il a ajouté l’application de la technologie IoT connectée à des capteurs mesurant la température, l’humidité, le pH... pour faire fonctionner le système d’irrigation, le refroidissement, l’éclairage, le diaphragme, etc. Cela l’a aidé à être plus proactif en économisant du temps de travail tout en améliorant la productivité et la qualité des produits.

Développer la chaîne de valeur mondiale

Un agriculteur de Lâm Dông commande le système d’irrigation intelligent de sa ferme. 

Actuellement, la province compte 26 entreprises appliquant  technologie IoT, Big data, chaîne de blocs, caméras pour surveiller la croissance des plantes, toutes sortes de dispositifs de détection environnementale, serres avec systèmes de réglage automatiques, technologie d’élevage in vitro, LED, technologie SIG intelligente pour gérer et prévoir les ravageurs et les maladies, traçabilité électronique, croisement de vaches laitières. L’objectif est de développer une agriculture moderne, de marque et de qualité dans des fermes qui cultivent légumes, fleurs, fraises, tomates et élèvent des vaches laitières... De nombreuses exploitations ont généré des revenus de 5 à 8 milliards de dôngs/ha/an.

Concernant la culture, la province compte 376,6 ha appliquant des technologies intelligentes, dont 172 ha de technologie hollan-daise Hortimax. Dalat Hasfarm Co., Ltd, l’un des principaux fabricants de fleurs en Asie du Sud-Est, a mis en oeuvre avec succès le modèle de culture de roses sous serres conformément aux normes européennes.

Dans l’élevage, les grandes entreprises utilisent souvent des machines pour combiner et mélanger des rations alimentaires complètes selon la méthode TMR, utiliser des robots pousseurs d’aliments automatiques dans les fermes laitières pour limiter la main-d’œuvre et assurer une alimentation régulière du bétail. Actuellement, les producteurs laitiers de Lâm Dông utilisent à plus de 95% des machines à traire au lieu de la traite manuelle pour assurer l’hygiène et la sécurité des aliments, gagner du temps et améliorer l’efficacité de l’élevage.

D’après le Docteur Pham S, vice-président du Comité populaire provincial, la localité a pour objectif d’accroître l’ampleur de la transformation numérique dans l’agriculture dans un avenir proche. Objectifs : 50% des agriculteurs seront formés à l’application de la technologie numérique, à la publicité et à la vente de produits en ligne ; 50% des entreprises agricoles et coopératives agricoles auront des activités de commerce électronique et des applications agricoles intelligentes ; 100% des produits fabriqués dans le cadre du programme OCOP
(À chaque commune son produit) seront vendus en ligne. ”La chose la plus importante dans la transformation numérique est la solution IoT.  Grâce à cela, l’agriculture pourra s’adapter au changement climatique, s’intégrer à l’international, réduire les coûts de production et améliorer sa compétitivité pour développer la chaîne de valeur mondiale de l’agriculture”,
a conclu Pham S.

Texte et photos : Quang Châu/CVN
 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

Hô Chi Minh-Ville introduit la culture locale dans ses activités touristiques Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville a introduit la culture locale dans ses activités touristiques et considère cela comme l'une des stratégies pour promouvoir le tourisme de la ville. De nombreux districts et arrondissements lancent constamment de nouveaux produits pour stimuler le marché du tourisme de la ville.