01/08/2020 22:54
L'agence Fitch a abaissé vendredi 31 juillet, de stable à négative, la perspective des États-Unis, notant une "détérioration continue des finances publiques". Elle a maintenu la note "AAA", la meilleure possible, mais relève aussi "l'absence d'un plan d'assainissement budgétaire crédible".
>>Wall Street, portée par la tech, entame la semaine en hausse
>>Le chômage repart à la hausse aux États-Unis, poussé par la flambée des cas

"Les déficits budgétaires et la dette élevés étaient déjà sur une trajectoire croissante à moyen terme avant même le début de l'énorme choc économique" provoqué par la pandémie de COVID-19'', souligne l'Agence de notation financière Fitch dans un communiqué.


Fitch rappelle ainsi que ''la dette publique de la première économie du monde était la plus élevée de tous les pays ayant la note maximale. Et, elle estime que celle-ci dépassera 130% du PIB d'ici 2021. Le ratio pourrait se stabiliser temporairement à partir de 2023" si les soldes budgétaires reviennent aux niveaux d'avant la pandémie, "mais seulement en supposant que les taux d'intérêt restent très bas", ajoute l'agence d'évaluation financière Fitch Ratings.

Mais les coûts de la santé et de la sécurité sociale devraient encore augmenter à moyen terme. Les États-Unis sont entrés officiellement en récession avec un Produit intérieur brut qui s'est contracté aux deux premiers trimestres.

La dégradation de la notation de la première puissance économique intervient alors que les autorités peinent à contrôler la pandémie de COVID-19. Le nombre de contaminations flambe depuis la fin du mois de juin dans le Sud et l'Ouest du pays.

Et la Banque centrale a prévenu cette semaine que les nouvelles mesures de confinement dans certains États avaient commencé à ralentir la reprise économique.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.