27/12/2017 15:19
Le Parquet populaire suprême a indiqué avoir terminé la préparation de l’acte d’accusation N°09/VKSTC-V5 dans l’affaire survenue à PetroVietnam et à PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation (PVC).

>>Mise en examen de Phùng Dinh Thuc, ancien directeur général du groupe PVN
>>Suspension de ses obligations et droits de député de l'AN de Dinh La Thang

 

L'ancien président du Conseil des membres du groupe PetroVietnam, Dinh La Thang.
Photo : VNA/CVN


Le Parquet populaire suprême a demandé de poursuivre en justice Dinh La Thang, ancien président du Conseil des membres du groupe PetroVietnam, pour "actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences".

L’enquête a conduit à révéler le rôle principal de Dinh La Thang dans la décision de préconiser et de désigner PVN pour mettre en œuvre l’enveloppe EPC (ingénierie, approvisionnement et construction) du projet de centrale thermique Thai Binh 2, et de donner instruction à PV Power de signer avec PVC le contrat EPC N°33 contrairement aux réglementations de l’État.

Le Parquet populaire suprême a également demandé de poursuivre en justice Trinh Xuân Thanh, ancien président du Conseil d’administration de PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation (PVC), pour "actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences" et "détournement de biens".

Trinh Xuân Thanh a donné instruction à Vu Duc Thuân, ancien directeur général de PVC, de signer le contrat EPC N°33 pour que PVC puisse recevoir une avance de 6.607.500 dollars et plus de 1.312 milliards de dôngs et l’utilise contrairement aux réglementations de l’État, causant des préjudices aux biens de l’
État.
 

L'ancien directeur général de PVC, Vu Duc Thuân.
Photo : VNA/CVN


De connivence avec Vu Duc Thuân, il a préconisé et donné instruction à Nguyên Anh Minh, ancien directeur général adjoint de PVC, et Luong Van Hoà, ancien directeur du comité de gestion du projet Vung Ang - Quang Trach appartenant à PVC, de créer un dossier fictif pour retirer et s’approprier plus de 13 milliards de dôngs dudit comité de gestion.

L’ancien directeur général de PVC, Vu Duc Thuân, devra lui répondre d’"actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences" et "détournement de biens".

L’accusation est portée contre l’ancien directeur général de PetroVietnam, Phùng Dinh Thuc ; les anciens directeurs généraux adjoints de PetroVietnam, Nguyên Quôc Khanh, Nguyên Xuân Son et Truong Quôc Dung pour "actes volontaires contraires aux réglementations de l’
État relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences".

Le même chef d’accusation pèse également contre, entre autres, l’ancien directeur du comité de gestion du projet de centrale thermique Thai Binh 2,  l’ancien vice-président du Conseil d’administration de PVC, Nguyên Ngoc Quy, l’ancien directeur général adjoint de PVC, Nguyên Manh Tiên.

Dans cette affaire, le Parquet populaire suprême a encore demandé de poursuivre en justice plusieurs autres personnes pour "détournement de biens", dont l’ancien directeur général adjoint de PVC, Nguyên Anh Minh, l’ancien directeur du comité de gestion du projet Vung Ang - Quang Trach appartenant à PVC, Luong Van Hoà.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.