19/06/2018 22:41
Le Tribunal populaire supérieur de Hanoï a commencé à juger en appel mardi 19 juin l’ancien président du Conseil des membres du groupe PetroVietnam, Dinh La Thang et six autres complices dans l’affaire d’apport de 800 milliards de dôngs de capitaux de PetroVietnam à OceanBank.
>>OceanBank: peines inchangées pour Hà Van Tham et Nguyên Xuân Son
>>Début du procès en appel pour les anciens cadres d’OceanBank

Dinh La Thang (centre) et autres complices dans l’affaire d’apport de 800 milliards de dôngs de capitaux de PetroVietnam à OceanBank.
Photo: VNA/CVN

Ces personnes qui ont interjeté appel de leur condamnation lors du procès en première instance, du 19 au 29 mars, devant le Tribunal populaire de Hanoï, ont revendiqué l’innocence ou demandé une réduction des peines, des condamnations avec sursis et l’acquittement des responsabilités pénales.

Des sept appelants, l’ancien directeur général adjoint de PetroVietnam Nguyên Xuân Son a retiré ses prétentions en matière de responsabilité pénale et civile, mais est maintenu celles en matière d’obligations et de droits liés au règlement du procès.

Mais étant directement concerné par des prétentions en appel des autres appelants, Nguyên Xuân Son participe à l’audience en tant qu’accusé, selon le représentant du Parquet populaire, une déclaration convenue par le président du jury Nguyên Vinh Quang.

Le Tribunal populaire de Hanoï a condamné le 29 mars Dinh La Thang à 18 ans de prison pour "actes volontaires contraires aux réglementations de l’Etat relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences".

L’ancien directeur général adjoint de PetroVietnam Nguyên Xuân Son, les anciens membres du Conseil des membres de PetroVietnam Vu Khanh Truong, Nguyên Xuân Thang, Nguyên Thanh Liêm et Phan Dinh Duc ont été condamnés pour le même chef d’accusation, respectivement à 30 mois de prison, 5 ans de prison, 22 mois de prison, 20 mois de rééducation sans détention, et 15 mois de rééducation sans détention.

L’ancien chef comptable et ancien chef du comité des finances, de la comptabilité et de l’audit de PetroVietnam Ninh Van Quynh s’est vu infliger 23 ans de prison pour "actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences" et "appropriation de biens par abus de pouvoirs d’un dépositaire public".

Les condamnés devront également payer 800 milliards de dôngs (environ 35,2 millions de dollars) pour réparer les préjudices matériels qu’ils ont causés à PetroVietnam.

Le procès en appel devrait durer jusqu’au 25 juin et verra défiler notamment les avocats des parties, dont cinq qui assurent la défense de Dinh La Thang.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.