26/03/2020 11:43
L'aéroport d'Orly sera temporairement fermé au trafic commercial à compter du 31 mars à 23h59 en raison de l'effondrement "majeur et brutal" du trafic à la suite des restrictions de circulation liées au coronavirus, a annoncé mercredi 25 mars la direction du Groupe ADP.
>>Mobilisation pour les hôpitaux face à l'aggravation de l'épidémie
>>Le coronavirus continue ses ravages malgré le confinement du tiers de la planète
>>Coronavirus : la France se prépare à un confinement prolongé

L'aéroport d'Orly, au sud de Paris. Photo : AFP/VNA/CVN

"Hier on était à -92% de trafic en passagers à Orly et à -89% à Charles-de-Gaulle", par rapport à un an auparavant, contre -75% à Orly et à -70% à Charles-de-Gaulle la semaine dernière, a expliqué à des journalistes le directeur général du gestionnaire aéroportuaire, Edward Arkwright. "On va arriver à l'étiage des 10% d'activité", a ajouté M. Arkwright, évoquant un effondrement "absolument majeur et brutal".

Selon une nouvelle simulation financière du groupe, la baisse du trafic est évaluée "à -65% entre mars et juillet sur tous les aéroports du groupe ADP" qui gère directement ou indirectement 24 aéroports dans le monde, dont les aéroports parisiens. Sur l'année, à ce stade, la baisse du trafic serait "de l'ordre de 30%" dans les aéroports du groupe, a précisé M. Arkwright.

Un premier plan d'économies pour le groupe de 180 millions d'euros, dont 120 millions à Paris, a été réajusté pour atteindre désormais un montant de 270 millions d'euros dont 125 millions à Paris, sans compter les mesures de chômage partiel qui touchent 80% du personnel d'Aéroports de Paris SA, selon la même source.

À l'étranger, "quasiment tous les aéroports du groupe, hors aéroports de Turquie, sont complètement fermés", a ajouté M. Arkwright. Les quatre compagnies (sur plus d'une centaine auparavant) qui continuent actuellement à opérer depuis Orly, l'aéroport du sud de Paris, transfèreront leurs activités sur Paris-Charles-de-Gaulle, l'aéroport du nord de la capitale, à partir du 1er avril.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.