23/10/2019 17:21
Le rapport de faisabilité, première étape, du projet d’aéroport international de Long Thành est prêt à être soumis à l’Assemblée nationale pour examen lors de la 8e session en cours à Hanoï.
>>L'aviation civile nationale face à des défis
>>Le gouvernement veut accélérer le projet d’aéroport de Long Thành
>>Les aéroports devraient servir plus de 112 millions de passagers en 2019

L'aéroport international de Long Thành, province de Dông Nai (Sud), l'un des projets les plus ambitieux du gouvernement vietnamien, devrait être livré en 2025. Une fois terminé, il comptera parmi les aéroports les plus modernes d’Asie du Sud-Est. "Long Thành sera l’une des plateformes de correspondance aéroportuaire les plus importantes d’Asie du Sud-Est. Par son importance, il sera le premier aéroport national et offrira la même qualité de services que les aéroports internationaux de réputation mondiale", affirme Lai Xuân Thanh, Pdg de Vietnam Aviation Corporation (ACV).

Perspective de l'aéroport international de Long Thành. Photo : TL/CVN

L’étude de faisabilité du projet de la première phase a été réalisée conjointement depuis juin 2018 par l’opérateur national vietnamien ACV (Airports Corporation of Vietnam) et un consortium comprenant des partenaires japonais, français et vietnamiens (JFV). JFV regroupe les meilleurs cabinets de conseil et de conception dotés de nombreuses années d’expérience dans le secteur de la construction d’aéroports, dont le français ADP Ingénierie, les japonais Japan Airport Consultants (JAC), Nippon Koei et Oriental Consultants Global et les vietnamiens Airport Design and Construction Consultancy (ADCC) et Transport Engineering Design (TEDI). JFV a signé un contrat avec la société sud-coréenne Heerim Architects & Planners Co., Ltd pour la conception des terminaux de l’aéroport international avec un design inspiré par la fleur de lotus.

L’aéroport couvre une superficie totale de plus de 5.580 ha et s’étend sur six communes du district de Long Thành, province méridionale de Dông Nai. Le projet qui sera divisée en trois phases, représente un coût d’investissement total estimé à 336,63 billions de dôngs (14,8 milliards de dollars). Au cours de la première phase, une piste d’atterrissage et un terminal passagers, ainsi que d’autres travaux connexes, seront construits pour desservir quelque 25 millions de passagers et 1,2 million de tonnes de fret par an. Cette phase qui nécessite un fonds de près de 4,8 milliards de dollars, devrait être terminée d’ici à 2025.

Selon les prévisions du ministère des Transports et des Communications, l’aéroport de Long Thành apportera 0,98% au Produit intérieur brut national, en créant 200.000 emplois. Au cours de la deuxième phase, une piste et un terminal passagers supplémentaires seront construits pour desservir 50 millions de passagers et 1,5 million de tonnes de fret par an. Après la troisième phase, l’aéroport sera capable de desservir 100 millions de passagers et 5 millions de tonnes de fret par an.

CNN : Long Thành parmi les 16 projets
d’aéroports les plus attendus au monde

La chaîne américaine CNN a récemment publié la liste des 16 projets d’aéroports en construction ou en réaménagement les plus intéressants et les plus attendus dans le monde, dont l’aéroport Long Thành du Vietnam. La liste publiée par CNN comprend aussi l'aéroport Changi de Singapour, l'aéroport LaGuardia de New York, l’aéroport Al Maktoum de Dubaï, l’aéroport Daxing de Pékin, l’aéroport Berlin Brandenburg Willy Brandt de Berlin, l’aéroport Carlisle Lake District du Royaume-Uni et l’aéroport Pittsburgh des États-Unis, notamment.

Alors que Singapour s’enorgueillit de son fameux aéroport international de Changi; la Thaïlande tire d’énormes profits du sien baptisé Suvarnabhumi et la Malaisie, de celui de Kuala Lumpur; le Vietnam n’est pour l’heure qu’un simple point d’escale pour les grandes compagnies aériennes européennes et nord-américaines. La raison: l’absence d’un aéroport international moderne digne de ce nom. Le gouvernement vietnamien a donc décidé de construire sur son territoire une nouvelle plateforme aéroportuaire en Asie du Sud-Est. On estime que l’aéroport de Tân Son Nhât à Hô Chi Minh-Ville devrait accueillir quelque 40 millions de passagers en 2025 et probablement 50 millions en 2030. Sa capacité actuelle ne permet pas d’absorber un trafic aussi important. Le projet de Long Thành répond donc à cette problématique et s’inscrit dans la stratégie nationale sur l’industrialisation et la modernisation du secteur du transport.

Bénéficiant d’un emplacement géographique idéal au cœur de la région Sud-Est asiatique, Long Thành constituera une plateforme aéroportuaire idéale pour accueillir les vols reliant l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Océanie, en passant par le Moyent-Orient, l’Asie du Nord-Est ou l’Asie du Sud. Situé à 40 km de Hô Chi Minh-ville, le poumon économique du pays, à 30km de la ville industrielle de Biên Hoà, et à 70km de la station balnéaire de Vung Tàu, le futur aéroport de Long Thành sera un extraordinaire catalyseur économique pour la région et une immense porte ouverte sur le monde.

Thê Linh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.