28/09/2019 00:27
Le gouvernement américain a décidé de baisser de près de moitié le nombre maximum des réfugiés autorisés à s'installer aux États-Unis pour l'année fiscale 2020, le fixant à 18.000 contre 30.000 dans l'exercice précédent, a annoncé jeudi 26 septembre le Département d'État.
>>États-Unis: taux d'intérêt inchangés même si l'inflation est remontée
>>L'USD baisse alors que le Congrès adopte le projet de loi sur la réforme fiscale
>>Promesse tenue : Trump célèbre l'adoption de la baisse des impôts



Le gouvernement américain a précisé dans un communiqué que les États-Unis comptaient accueillir au total plus de 368.000 nouveaux réfugiés et demandeurs d'asile au cours de l'année fiscale 2020, laquelle va du 1er octobre 2019 au 30 septembre 2020.

"Sur ce total, 18.000 seront des réfugiés que nous proposons de s'installer dans le cadre du nouveau plafond de réfugiés ; nous prévoyons également de traiter plus de 350.000 nouveaux demandeurs d'asile", a ajouté le Département d'État.

Le quotidien The New York Times a comparé ce nouveau plafond à celui fixé pour l'année fiscale 2016 sous la présidence de Barack Obama, qui avait été de 110.000.

"La charge actuelle pesant sur le système d'immigration américain doit être allégée avant qu'il soit à nouveau possibile de réinstaller un grand nombre de réfugiés", justifie le Département d'État.

L'administration Trump insiste depuis longtemps sur la nécessité de freiner l'afflux de migrants "illégaux" entrant aux États-Unis via leur frontière Sud avec le Mexique.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Cân Tho présente de nouveaux produits et services touristiques à Hanoï Le Service municipal de la culture, des sports et du tourisme de Cân Tho a organisé récemment dans la capitale un programme de promotion de nouveaux produits et services touristiques pour attirer les touristes de Hanoï et des provinces du Nord à Cân Tho.