18/05/2021 15:11
Le Premier ministre Pham Minh Chinh a qualifié l'achat du vaccin anti-COVID-19 "urgent et nécessaire", tandis que le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, demande les localités d'évaluer leur situation épidémique réelle pour appliquer la distanciation sociale "appropriée".
>>Confirmation de 19 nouveaux cas au Vietnam ce mardi matin
>>COVID-19 : 117 nouveaux cas confirmés lundi soir
>>COVID-19 : coordination entre les localités

Vaccin anti-COVID-19 de la société Pfizer.
Photo : AFP/VNA/CVN
Le Premier ministre Pham Minh Chinh a souligné la nécessité et l'urgence de l'achat du vaccin anti-COVID-19 quand il présidait, lundi après-midi 17 mai, une réunion de la permanence du gouvernement pour discuter de l'achat du vaccin anti-COVID-19 de la société Pfizer.

Après avoir écouté le rapport du ministère de la Santé et les opinions des participants, le Premier ministre Pham Minh Chinh a confié au ministère de la Santé la responsabilité de la sélection des vaccins. Le ministère du Plan et de l'Investissement doit donner des avis d'évaluation officiel par écrit sur le plan d'achat du vaccin contre le COVID-19 proposé par le ministère de la Santé, et rédiger une décision approuvant le plan de sélection des contractants conformément à la Loi sur la vente aux enchères.

Afin d'obtenir le vaccin le plus tôt possible, le Premier Ministre a demandé au ministère de la Santé et aux autres ministères et branches de faire preuve d'un sens des responsabilités pour la santé de la population et les intérêts de la nation.

La distanciation sociale appropriée dans chaque localité

Les localités doivent évaluer la situation épidémique réelle pour appliquer la distanciation sociale appropriée, en vue de contrôler le COVID-19, a déclaré à la presse le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long.

Distanciation sociale appliquée à la commune de Yên Thang, district d'Y Yên, province de Nam Dinh, le 14 mai.
Photo : VNA/CVN

La distanciation sociale dans les localités doit se faire de manière appropriée, en vue de pouvoir prévenir le coronavirus sans affecter le développement socio-économique local, a souligné le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long.

Estimant que la plupart des localités ont bien contrôlé l’épidémie de COVID-19, il a exhorté les provinces de Bac Ninh et de Bac Giang (Nord) à redoubler leurs efforts pour maîtriser bientôt leur situation épidémique.

Le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a également souligné l’importance des tests de dépistage pour enrayer la propagation du virus.

La stratégie a changé. Le Vietnam a appliqué de différents type de tests de dépistage comme les tests Realtime RT-PCR, les tests rapides antigéniques et les tests rapides des anticorps et sur une grande échelle, pour renforcer les capacités de prévention épidémique.

Le ministère de la Santé encourage les fabricants nationaux à continuer de renforcer la capacité de production de produits de tests de dépistage et  augmenter également les importations pour en assurer suffisamment pour tester l'expansion, a-t-il affirmé.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.