28/10/2018 08:17
Depuis deux ans, le couple Lê Minh Sang et Vo Anh Thy fait la navette entre le Canada et le Vietnam, pour le compte de son organisation éducative Atlantic Canada (ACES), qui a aidé de nombreux jeunes Vietnamiens à suivre un cursus dans le pays de la feuille d’érable.
>>Une centaine d’établissements scolaires à la Journée de l’éducation canadienne 2018
>>Échange d'amitié Vietnam - Canada

Le couple Lê Minh Sang et Vo Anh Thy.
Photo: CTV/CVN

Le nombre de jeunes Vietnamiens choisissant la ville de Moncton (État du Nouveau-Brunswick, Canada) comme destination pour leur cursus scolaire et universitaire est en constante augmentation. Une croissance en partie due à Lê Minh Sang et Vo Anh Thy, fondateurs de l’organisation éducative ACES, qui soutient les lycéens, futurs étudiants et parents d’élèves à avoir une vision à la fois globale et concrète des programmes d’éducation de ce pays.

Un appui pour les étudiants

L’histoire de cette organisation commence en 2014, quand M. Sang et son épouse posent leur valise dans le Nouveau-Brunswick pour des raisons professionnelles. Surpris, ils constatent alors l’engouement des étudiants étrangers pour la région ainsi que le potentiel de cette dernière en matière d’éducation. C’est ainsi que leur vient l’idée de créer une organisation à but non lucratif dont la mission serait de soutenir les jeunes Vietnamiens.

L’ACES a vu le jour en 2016. Deux ans après sa création, l’association est parvenue à envoyer une cinquantaine de Vietnamiens faire leurs études dans des établissements scolaires du Nouveau-Brunswick. "Les responsables de la région offrent des conditions optimales pour les jeunes talents et jeunes professionnels afin qu’ils puissent stabiliser leur vie. La région a en effet mis en place de nombreux programmes d’intégration en faveurs des étudiants et jeunes professionnels internationaux. Nous encourageons ainsi vivement toute personne qui le souhaite de se rendre ici, car nous pouvons les aider!", partage Vo Anh Thy.

Lê Minh Sang (2e à gauche) entouré d’étudiants vietnamiens et de leur enseignante au Canada.
Photo: NVCC/CVN

Représentant les établissements d’enseignement du Nouveau-Brunswick à l’étranger, notamment au Vietnam, l’ACES travaille en collaboration avec Atlantic Education International Inc (AEI). Il s’agit d’un groupe qui offre des opportunités d’études au Nouveau-Brunswick à des étudiants internationaux par l’intermédiaire de l’organisation d’éducation et de développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick. L’AEI dispose d’un réseau de 50 collèges et lycées répartis dans les districts scolaires anglophones de la région.

L’ACES est également partenaire avec le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, l’Université du Nouveau-Brunswick ainsi que l’Université St. Thomas. Un accord avec l’Université Mount Allison est en cours de négociation.

Un système d’éducation de qualité

"Les lycéens, futurs étudiants et parents d’élèves n’ont pas à verser le moindre sou à notre association", souligne Lê Minh Sang. Si un jeune désire se rendre au Canada, l’ACES lui conseillera alors où aller et quel programme pourrait lui convenir.

Les étudiants restent responsables du processus de leur demande de visa et de l’achat de leurs billets d’avion. Une fois qu’ils arrivent au Canada, l’ACES leur offre une formation gratuite de trois jours sur la culture canadienne, le réseau de transports en commun, les lieux clés des villes où ils étudient ainsi qu’une aide aux inscriptions et à l’obtention d’un numéro d’assurance sociale du programme sanitaire Medicare.

"Aux cours de leurs deux premières années universitaires, nous sommes constamment là pour les soutenir. S’ils tombent malades par exemple et qu’ils n’ont personne pour les aider, ils pourront toujours frapper à notre porte et nous répondrons présents", déclare Vo Anh Thy.

Selon elle, les étudiants internationaux, dont ceux du Vietnam, qui veulent entreprendre des études de qualité sans les tracas et le coût de vie d’une grande ville, le Nouveau-Brunswick peut être une option intéressante. Cette région est connue non seulement pour son système éducatif de qualité et sa diversité culturelle, mais aussi pour ses formations bilingues en français et en anglais. Tranquille, sécurisée et stable, elle offre également à ses habitants un système de prise en charge de soins médicaux ainsi que des transports en commun adaptés.

Canada, une destination de prédilection

Le recensement du Bureau canadien de l’éducation internationale a constaté un afflux croissant d’étudiants vietnamiens au Canada, presque 15.000 pour l’année 2016-2017, soit 89% de plus en comparaison avec l’année précédente. Le Vietnam figure également sur la liste des cinq pays envoyant le plus d’étudiants au Canada.

Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.