08/08/2018 09:44
>>Dénucléarisation nord-coréenne: rien ne presse, dit Trump
>>Trump se vante d'avoir "largement résolu" le problème nord-coréen
 
L'accord entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les États-Unis conclu à Singapour le 12 juin dernier était totalement différent de leurs précédents accords nucléaires, a déclaré mardi 7 août un ancien ministre sud-coréen de l'Unification. Jeong Se-hyun, président de l'Institut pour la paix et la coopération et ancien ministre de l'Unification, a tenu ces propos au cours d'un forum qui avait lieu dans le centre de Séoul. En vertu de l'accord du 12 juin, signé par le dirigeant suprême de la RPDC Kim Jong Un et le président américain Donald Trump, les deux chefs d'État sont convenus de faire avancer l'établissement de relations diplomatiques, de la paix dans la péninsule coréenne et de la dénucléarisation totale en tandem dans cette dernière, a indiqué M. Jeong. Les précédents accords nucléaires, a-t-il expliqué, exigeaient la dénucléarisation de la RPDC avant que les États-Unis ne compensent le pays pour celle-ci. M. Jeong a déclaré que si un accord était conclu avec l'établissement des relations diplomatiques entre la RPDC et les États-Unis, la cessation des hostilités militaires et la dénucléarisation, la paix serait mise en œuvre dans la péninsule grâce à la rupture totale de la structure diplomatique de guerre froide. Si le processus de dénucléarisation est entamé, la restauration des relations intercoréennes pourrait être lancée de manière effective, a-t-il affirmé.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.