25/12/2020 21:39
La chancelière allemande Angela Merkel a estimé jeudi 25 décembre que l'accord conclu entre l'Union européenne (UE) et le Royaume-Uni était "d'une importance historique", ajoutant que l'Allemagne examinerait cet accord pour décider si Berlin soutient ce résultat.
>>Accord historique entre Londres et Bruxelles pour un avenir après le Brexit

La chancelière allemande Angela Merkel.
Photo : AFP/VNA/CVN
"Je suis satisfaite que les négociateurs de l'UE et du Royaume-Uni soient parvenus à un accord et que les relations à venir entre l'UE et le Royaume-Uni soient clairement réglementées", a déclaré Mme Merkel dans un communiqué.

"Avec cet accord, nous posons les bases pour un nouveau chapitre dans nos relations. Pour l'Allemagne et l'Union européenne, le Royaume-Uni restera un partenaire important à l'extérieur de l'UE", a-t-elle indiqué.

Le gouvernement fédéral allemand va maintenant examiner soigneusement le texte de cet accord, afin de pouvoir juger rapidement si l'Allemagne peut accorder son soutien aux conclusions de ces négociations, a ajouté la chancelière allemande. L'accord ne pourra entrer en vigueur de manière définitive que s'il est approuvé par le Parlement européen.

"Nous avons finalement vu une fumée blanche sortir de ces négociations, toutefois l'accord n'est pas encore finalisé", a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, dans un autre communiqué.

Cet accord doit être approuvé par les 27 États membres de l'UE puis par le Parlement européen avant d'entrer en vigueur, a ajouté M. Maas.

"En tant que présidence du Conseil européen, nous souhaitons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour veiller à ce que cet accord entre en vigueur à titre provisoire au 1er janvier 2021", a indiqué M. Maas. 

Xinhua/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Fête de la gastronomie populaire au village de Uoc Lê

D’importants potentiels de coopération en matière de tourisme médical Le Vietnam possède un énorme potentiel de tourisme médical qui devrait aider le pays à attirer plus de touristes étrangers, y compris ceux du Japon, a remarqué le professeur associé et Docteur Luong Ngoc Khuê, directeur du Département d'examen et de traitement médicaux.