16/06/2020 22:56
Les exportations indiennes de chaussures, de vêtements, de produits aquatiques et de meubles vers l'Union européenne (UE) devraient être les plus touchées une fois que le bloc de 27 membres aura commencé à réduire ses tarifs pour le Vietnam dans le cadre de l'accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA) qui sera bientôt opérationnel.
>>Le Vietnam se prépare à la mise en œuvre de l'EVFTA
>>EVFTA : opportunité pour les investisseurs indiens du secteur textile au Vietnam
>>L'EVFTA va avoir des effets positifs sur les relations économiques Vietnam - Allemagne

Le Vietnam exporte pour 7,5 milliards d’USD de chaussures, contre 1,6 milliard d’USD de l’Inde.
Photo : VNA/CVN

Sur le marché européen des vêtements et produits aquatiques, où les deux pays ont respectivement une part presque égale de 7 USD et un milliard d’USD, le Vietnam sera bénéficiaire lorsque ses droits à l'importation seront réduits à zéro dans le cadre de l’accord, tandis que l'Inde continuera de payer 9% de droits sur les vêtements et 6% sur les produits aquatiques, a déclaré Ajay Sahai de la Fédération des organisations indiennes d'exportation (FIEO).

Dans le secteur de la chaussure, où le Vietnam exporte pour 7,5 milliards d’USD d'articles, contre 1,6 milliard d’USD de l’Inde, l'avantage sera renforcé une fois que l'UE aura ramené à zéro les tarifs douaniers pour le Vietnam. De même, dans le secteur des meubles, où l'Inde a commencé à faire des incursions dans l'UE avec plus de 900 millions d’USD d'exportations, la part du Vietnam de 1,5 milliard d’USD est susceptible d'augmenter de plusieurs fois lorsque les droits à l'importation de 6% seront supprimés, a déclaré M. Sahai.

La FIEO a récemment demandé au ministère du Commerce d'accélérer les négociations sur l'accord élargi de commerce et d'investissement (BTIA), lancé depuis 2007, au point mort depuis 2013 en raison de désaccords sur des domaines clés.

Bien que l'Inde se soit déclarée disposée à reprendre les pourparlers à la fin de l'année dernière, l'UE avait subordonné l'inclusion de questions telles que les marchés publics, les normes du travail et la durabilité, que l'Inde a du mal à accepter.

L'EVFTA fera également du Vietnam un endroit plus avantageux pour les investissements quittant la Chine en raison de la guerre commerciale sino-américaine, a dit le professeur de l’Université JNU, Biswajit Dhar.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Reuters salue la reprise rapide du tourisme vietnamien Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont rapidement repoussé le COVID-19. Alors que les indicateurs touristiques du Vietnam augmentent, la situation du tourisme en Nouvelle-Zélande reste sombre, selon Reuters.