27/08/2018 22:36
Le Premier ministre australien Scott Morrison effectuera le 30 août prochain une visite à l’Indonésie, son premier voyage à l’étranger, pour annoncer que les deux pays sont sur le point de signer un accord de libre-échange (FTA).

>>L'Australie conclura cette année des ALE avec l'Indonésie et Hong Kong (Chine)
>>Australie et Indonésie coopèrent dans la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d'argent
>>L’Indonésie suspend sa coopération militaire avec l’Australie
 

L’ex-Premier ministre australien Malcolm Turnbull (gauche) devait rencontrer le président indonésien Joko Widodo la semaine prochaine.
Photo: abc.net.au/CVN


Selon l’agence de presse ABC News, les fonctionnaires des deux pays ont résolu l'impasse sur cet ALE lors de récentes négociations tenues à Melbourne, ouvrant la voie à sa signature en septembre ou en octobre de cette année.


L’ex-Premier ministre australien Malcolm Turnbull avait prévu de se rendre en Indonésie la semaine prochaine pour en faire l’annonce, mais la crise politique à Canberra a perturbé ce plan.
 

Les responsables du gouvernement australien ont prédit vendredi que M. Morrison ne serait pas susceptible de se rendre à Jakarta si tôt après son entrée en fonction, et a déploré que le report de cette annonce puisse inquiéter le gouvernement indonésien.
 

L’Australie et l’Indonésie espéraient à l’origine conclure un accord avant la fin de l’année dernière, mais la date butoir a été reculée.
 

La perspective d'un nouveau retard aurait provoqué de l'anxiété à Jakarta. La roupie indonésienne est en baisse et le gouvernement espère que cette annonce contribuera à renforcer la monnaie sur les marchés internationaux.
 

Pendant ce temps, l’Australie espère que l’accord renforcera la relation stratégique entre Canberra et Jakarta, tout en renforçant les liens économiques.
 

Alors que l’Australie s’efforce de parvenir à un ALE de «haute qualité», les autorités ont été obligées de réduire l’ambition de l’accord en raison de puissantes forces protectionnistes en Indonésie.
 

On ne sait pas encore quelles concessions ont été faites par les deux parties ou quelle sera la portée de l’accord.
 

M. Turnbull avait également prévu de se rendre en Malaisie, en Thaïlande et au Vietnam, où il devait rencontrer des dirigeants et des responsables de haut niveau. Mais il semble maintenant que ces étapes ont été abandonnées.
 

M. Turnbull devait terminer son voyage à l’étranger en assistant au Forum des îles du Pacifique à Nauru - mais on ne sait pas qui représentera maintenant l’Australie à cette réunion.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.