16/12/2019 09:04
Le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré, samedi 14 décembre, que l'accord conclu par la Chine et les États-Unis sur le texte d'accord économique et commercial de phase 1 était une excellente nouvelle pour les deux pays et le reste du monde.
>>Face à Trump, la Chine accélère son indépendance économique
>>La Chine exhorte les États-Unis et la RPDC à reprendre le dialogue
>>La Chine exhorte les États-Unis à cesser de s'ingérer dans les affaires de Hong Kong

La Chine et les États-Unis s'étaient mis d'accord sur le texte d'un accord économique et commercial de phase 1. Photo : AFP/VNA/CVN

S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe avec le vice-Premier ministre slovène et ministre des Affaires étrangères Miro Cerar, M. Wang a affirmé que la Chine était, comme toujours, opposée au règlement des différends économiques et commerciaux par l'imposition de droits de douane, car il n'y a pas de vainqueur dans une guerre commerciale.

La Chine a également rejeté l'utilisation de pression unilatérale, car cela viole les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a indiqué M. Wang. Il a souligné qu'à la suite de cycles de négociations, la Chine et les États-Unis s'étaient mis d'accord sur le texte d'un accord économique et commercial de phase 1, et que la partie américaine avait promis d'éliminer progressivement les droits de douane supplémentaires sur les produits chinois.

Cet accord démontre un esprit de respect mutuel et est le résultat d'une consultation sur un pied d'égalité, qui répond aux préoccupations des deux parties, a-t-il estimé. L'accord répond aux exigences intrinsèques de développement économique de haute qualité de la Chine et aux aspirations communes de la communauté internationale, tout en servant les intérêts communs des deux peuples, a-t-il poursuivi.

L'accord est propice à remettre progressivement les relations économiques et commerciales entre la Chine et les États-Unis sur la voie d'un développement normal, injectant de la confiance dans une économie mondiale en berne et renforçant la stabilité de l'ordre commercial mondial, a-t-il ajouté.

Les relations sino-américaines d'aujourd'hui sont toujours confrontées à de nombreux problèmes qui appellent une attention et un traitement prudents, a déclaré M. Wang, exprimant l'espoir que les États-Unis feraient des efforts concertés avec la Chine pour gérer efficacement les différends et élargir la coopération mutuellement bénéfique afin de faire avancer les relations sino-américaines en s'axant sur la coordination, la coopération et la stabilité.

L'accord ne vise ni ne nuit à aucun tiers, mais constitue une excellente nouvelle pour tous les pays du monde. La coopération commerciale Chine - États-Unis sera basée sur les règles de l'OMC et les entreprises chinoises importeront des produits et des services plus compétitifs des États-Unis et d'autres pays selon les principes commerciaux et de commercialisation, a indiqué le ministre chinois des Affaires étrangères.

Alors que la Chine approfondit sa réforme et son ouverture, son marché va inévitablement s'étendre, ce qui offrira des opportunités aux États-Unis, ainsi qu'à l'Europe et au reste du monde, a fait remarquer M. Wang.

Mettant l'accent sur l'opposition constante de la Chine au protectionnisme, M. Wang a déclaré que la Chine maintenait qu'une économie ouverte devrait être construite et que tous les pays devraient fournir un environnement équitable et non discriminatoire pour le commerce et les investissements normaux, a-t-il dit. La Chine invite les entreprises de tous les pays à rivaliser équitablement sur le marché chinois et est prête à accueillir davantage de produits européens plus compétitifs, a déclaré le ministre chinois.

Xinhua/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.