16/08/2021 16:29
Presque pour la première fois, une résolution gouvernementale fixe des délais concrets pour lutter contre la pandémie de COVID-19, dans le but ultime de protéger la santé de la population.
>>Hanoï s'engage fermement dans la lutte contre la pandémie
>>D’anciens patients du COVID-19 se portent volontaires pour servir la communauté
>>Le gouvernement autorise l’achat supplémentaire de 20 millions de doses de vaccin Pfizer

Hanoï met en œuvre la distanciation sociale pour lutter contre le COVID-19.
Photo : Thành Dat/VNA/CVN

"Mettre la santé et la vie de la population avant tout". Telle est la ligne directrice de l'action au cours des deux dernières années du Parti et de l'État dans la prévention et la lutte contre la pandémie de COVID-19. Une série de documents directifs ont été publiés dans le but de maîtriser l'épidémie.

Publiée le 6 août 2021, la Résolution gouvernementale 86 mentionne de manière très complète et spécifique en termes de contexte, de situation épidémique, de travaux de direction, de mise en œuvre, de causes, de problèmes, de difficultés, de défis ainsi que de solutions.

Le gouvernement a fixé l’objectif de maîtriser l’épidémie de Hô Chi Minh-Ville avant le 15 septembre ; les trois provinces méridionales de Binh Duong, Dông Nai et Long An avant le 1er septembre ; et les autres villes et provinces avant le 25 août.

Dans un hôpital de campagne implanté dans le district de Binh Chanh, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

L'évaluation des risques est divisée en quatre niveaux et correspond à quatre couleurs : les zones les plus à risque sont des zones dites rouges, puis oranges, jaunes et enfin vertes pour les zones sûres.

Toujours selon cette résolution, les villes et provinces touchées doivent protéger fermement les "zones vertes" et maîtriser rapidement la contagion du SARS-CoV-2 au sein des "zones rouges".

Cette résolution demande de mettre en œuvre strictement des règles de distanciation sociale dans les zones rouges, de gérer étroitement les lieux de quarantaine et de renforcer la protection des zones vertes afin d’éviter l’intrusion du virus.

La mise en œuvre de la distanciation sociale selon la directive 16 depuis un mois dans 19 villes et provinces du delta du Mékong vise à empêcher l’infection du COVID-19. Dans ces localités, il existe encore des zones sûres qui doivent être protégées et étendues.

Il s’agit d’une politique mise en œuvre par de nombreuses villes et provinces dans le but de ramener la vie de la population à une nouvelle normalité.

Hoàng Phuong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tourisme de santé : un potentiel inexploité au Vietnam L'épidémie qui fait rage et la pollution croissante de l'environnement sont la raison pour laquelle le tourisme de santé est devenu une tendance dans le monde. En particulier, la période post-COVID-19 est considérée par les experts bénéfique pour tous les types de services de santé.