14/12/2014 14:36
L’Association d’amitié franco-vietnamienne a organisé, le 6 décembre à Paris, son 15e congrès national afin de tirer le bilan des activités menées durant la période 2011-2014 et d’adopter les orientations pour la période 2014-2016. L’Union des organisations d’amitié du Vietnam (VUFO) et l’Association d’amitié et de coopération Vietnam - France (AACFV) y ont envoyé une délégation, conduite par Mme Pham Thi Thai, secrétaire générale adjointe de la VUFO.
>>Exposition sur le Vietnam au début du XXe siècle à Hanoi
>>Le Vietnam du début du XXe siècle vu par des photographes français

Dans le rapport d’activité présenté lors de la cérémonie d’ouverture, Jean-Pierre Archambault, secrétaire général de l’AAFV, a relevé que les événements importants organisés ces dernières années avaient contribué à resserrer les relations d’amitié et de coopération traditionnelles entre la France et le Vietnam. À savoir, la célébration du 40e anniversaire de la signature des Accords de Paris (en janvier 2013), la signature du partenariat stratégique entre la France et le Vietnam (en septembre 2014) et l’organisation de l’Année croisée France - Vietnam pendant les années 2013 et 2014, à l’occasion du 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.


L’ambassadeur du Vietnam en France, Duong Chi Dung, en pleine intervention lors du 15e congrès de l’Association d’amitié franco-vietnamienne, le 6 décembre à Paris.

Le rapport met aussi en avant que, durant le dernier mandat, l’AAFV s’est montrée active et a ainsi efficacement contribué au renforcement des relations d’amitié, de solidarité et de coopération entre les peuples des deux pays. Les événements majeurs organisés par l’AAFV et ses comités locaux sont l’exposition photographique «Vietnam Un et Multiple, 54 visages et parures de la nation vietnamienne», à l’Orangerie du Sénat, le colloque «Le Vietnam d’aujourd’hui» au Sénat, la soirée-débat «De l’agent orange aux OGM : Monsanto toujours» à Villejuif, «La journée du Vietnam» à Toulouse et l’attribution du grand prix «Jeunes talents» pour une recherche sur la tradition céramique vietnamienne.

Activités humanitaires

Durant le dernier mandat, la solidarité, dans une dimension politique et humanitaire, a été un objectif essentiel de l’AAFV et de ses comités locaux. Elle a touché les couches les plus pauvres de la population et les minorités nationales. En répondant à des besoins exprimés localement, l’AAFV et ses comités locaux continuent à mener à bien des projets concrets, présentés par la Croix-Rouge vietnamienne. La solidarité concerne particulièrement les victimes de l’agent orange. «Nous œuvrons pour faire connaître ce drame. Quarante ans après la fin de la guerre américaine, l’agent orange tue encore», a souligné Jean-Pierre Archambault.

Le bilan des réalisations laisse voir que les sommes collectées augmentent d’année en année : 49.678 euros en 2011, 51.600 euros en 2012, 61.645 en 2013. Cet argent a permis à l’AAFV de déployer de nombreux projets en faveur des régions en difficulté du Vietnam. Les projets se concentrent notamment sur l’amélioration des conditions de vie des minorités ethniques dans les régions reculées, à savoir l’installation du réseau d’adduction d’eau, la construction d’internats et d’écoles maternelles, le microcrédit pour l’élevage de vaches, de buffles, de chèvres et de truies ainsi que l’octroi de bourses scolaires.


Une séance de travail du 15e congrès de l’Association d’amitié franco-vietnamienne, le 6 décembre à Paris.

Auparavant, dans son intervention, Patrice Jorland, président de l’AAFV, a souligné les réalisations tous azimuts que l’AAFV a obtenues avec le Vietnam, les manifestations organisées au niveau associatif mais aussi à l’échelon local. Concernant les champs des coopérations, il a apprécié le choix de l’AAFV de réaliser des projets à la base et en coopération avec la Croix-Rouge vietnamienne, tout en estimant que «le peuple vietnamien a encore besoin de la solidarité concrète de ses amis».

Il a également mis l’accent sur la solidarité aux victimes de l’agent orange, sur les plans politique et juridique, mais d’abord et avant tout de manière matérielle. «C’est là la conclusion que nous avons tirée du tribunal international de conscience qui s’était réuni à Paris», a-t-il précisé.

Il s’est réjoui que l’activité de l’AAFV se soit élargie depuis une quinzaine d’années, au sens où elle publie régulièrement une revue (Perspectives), tient un site Internet et conduit une action de solidarité d’une autre ampleur. Il a aussi fait part des «difficultés financières» qui demandent la réflexion de tous pour les surmonter, ce qui permettra à l’AAFV de poursuivre ses projets.


Vente de jouets faits main visant à soutenir les enfants pauvres du Vietnam.

Lors du Congrès, Mme Pham Thi Thai, secrétaire générale adjointe de la VUFO, a affirmé que le peuple vietnamien a pu reconquérir son indépendance grâce à la solidarité indéfectible et aux efforts inlassables de l’Association France-Vietnam, puis de l’Association d’amitié France-Vietnam, durant les années où le Vietnam était en guerre contre les colonialistes et les impérialistes. Depuis 1975, l’AAFV assure avec enthousiasme son rôle de pont afin de relier les peuples français et vietnamien, tout en faisant connaître au public français l’histoire du Vietnam, sa culture, son passé et son présent. Elle contribue aussi activement à la solidarité avec le Vietnam par l’intermédiaire des projets caritatifs et humanitaires.

L’ambassadeur du Vietnam en France, Duong Chi Dung a, quant à lui, exprimé ses remerciements les plus sincères et sa profonde gratitude pour le soutien et la solidarité que les amis français ont réservé au peuple vietnamien pendant les moments difficiles de la lutte pour l’indépendance et la liberté nationale ainsi qu’aujourd’hui, pour le développement du pays. Il a également rappelé la Déclaration de l’AAFV au mois de mai, qui juge que les autorités chinoises ont fait fausse route en installant la plate-forme Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive du Vietnam et qui demande à la Chine de la retirer immédiatement.

D’après l’ambassadeur, dans le cadre de l’Année croisée France-Vietnam, l’AAFV s’est affirmée comme un acteur très dynamique en organisant une série de manifestations, dont les échos se font encore sentir auprès du public français. Il espère que l’AAFV continue à jouer un rôle de moteur pour le renforcement des relations bilatérales dans le futur.

Le Congrès a aussi élu un comité national qui assurera la direction le temps que le président et le secrétaire général soient élus officiellement, le 24 janvier 2015. L’assistance s’est encore mise d’accord pour poursuivre dans l’esprit de la motion d’orientation définie lors du 14e congrès. Elle consiste à «présenter le Vietnam en mouvement» avec les grands progrès accomplis ainsi que les problèmes à résoudre. Selon les délégués, de bonnes connaissances sur le Vietnam, proches de la réalité, permettront à l’AAFV d’adopter des décisions pertinentes concernant les projets à mettre en place. Cela garantira une contribution efficace et effective au développement du Vietnam, en même temps qu’un resserrement des relations franco-vietnamiennes.

Texte et photos : Bich Hà/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.