05/08/2019 15:56
Truong Sa, la terre sacrée située entre ciel et mer, est non seulement l'endroit où le soldat de la Marine protège les droits maritimes du pays mais aussi une Patrie natale où de nombreux enfants poussent leur premier cri.
>>Remise de cadeaux du Têt aux habitants et aux soldats sur l'île de Song Tu Tây
>>La pagode de Truong Sa Lon, une «borne religieuse» aux confins du pays
>>La richesse culturelle des zones maritimes sous les projecteurs

L’archipel de Truong Sa, partie territoriale sacrée inséparable du Vietnam, est ensoleillé toute l’année, avec une forte brise marine. Photo: VNA/CVN

En venant à Truong Sa (Spratly), les gens sont souvent très surpris d'apprendre qu'il y a 131 tempêtes chaque année. Chaque mois, il y a 13 à 20 jours de vents forts. Mais malgré les grosses vagues, quelle que soit la force du vent, les dures difficultés et les catastrophes naturelles, la vitalité de Truong Sa est toujours intense. On la retrouve dans cette couleur bleue et verte qui baigne l'île engloutie des îles Spratly. Couleur de la foi et de l'espoir.

Chaque jour, outre leur devoir de protection de l'espace aérien et maritime, les soldats de la marine renforcent la production agricole, utilisent de l'eau fraîche, cultivent des légumes verts, élèvent des volailles, du bétail, pêchent...

Des magnifiques potagers verts

Si la culture de légumes est normale sur le continent, ici il existe de magnifiques potagers verts composée uniquement de sable, de soleil, de vent et de coraux, d’une eau douce "précieuse comme de l’or", surtout sur l'île engloutie: c'est vraiment extraordinaire!

Des soldats soignent des potagers sur l'île de Nam Yêt à Truong Sa.
Photo: Duong Giang/VNA/CVN

Pour obtenir la couleur verte des légumes frais sur l'île, les soldats appliquent  différentes méthodes de culture. Tandis que sur les îles flottantes comme la Grande Île de Spratly (au cœur du district insulaire de Truong Sa) et An Bang, les légumes sont cultivées dans de petits jardins, sur les îles englouties telles que Thuyên Chài, Dá Lát, Dá Dong... les soldats doivent les planter dans les bacs en plastique ou des pots de pierre placés dans les chambres et sur les toits. Pourtant, des îles comme An Bang, Sinh Tôn Dông récoltent chaque année plus de six tonnes de légumes verts. Cela permet aux soldats de l'île de manger des légumes aux trois repas par jour.

En plus d'être maraîchers, les soldats de l'archipel de Truong Sa ont également activement mis en œuvre des modèles d'élevage de bovins et de volailles, pour assurer un bon équilibre alimentaire.

Vues du ciel, les îles flottantes de Truong Sa sont aussi belles qu'une ville touristique avec leurs maisons de tuiles rouges, les toits verts brillants ornés de panneaux solaires et les rangées de grandes éoliennes. Entourés par un long et doux sable blanc marié à la mer d'un bleu profond, l’énergie éolienne et le rayonnement solaire sont les conditions naturelles idéales pour produire un système d’énergie propre et synchrone.

Aujourd'hui, 33 îles et plates-formes de l'archipel de Truong Sa sont éclairées au cœur de la mer, et l'énergie solaire et éolienne fournit jusqu'à 90% de la demande en électricité pour les activités de défense et de sécurité nationales et la vie quotidienne sur la mer et l'île Patrie.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.