07/09/2018 20:54
La visite officielle du 8 au 11 septembre en Hongrie du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyên Phu Trong, la première visite d’un chef du PCV dans un pays en Europe de l'Est depuis la période de transition institutionnelle dans les pays de cette région, devrait ouvrir de nouvelles ambitions aux relations bilatérales.

>>Vietnam - Hongrie : coopération entre leurs Cours suprêmes
>>Coopération Vietnam - Hongrie dans le tourisme
>>Vietnam - Hongrie : renforcement de la coopération dans le développement touristique

 

Le secrétaire général du Comité central du Parti communiste vietnamien, Nguyên Phu Trong (droite), reçoit le Premier ministre hongrois Viktor Orban lors de sa visite au Vietnam en septembre 2017. Photo: VNA/CVN


La visite officielle du secrétaire général Nguyên Phu Trong vise à approfondir les relations d'amitié traditionnelle et de coopération multiforme entre les deux pays et à porter la coopération bilatérale au niveau de partenariat intégral.

Le Vietnam et la Hongrie ont établi leurs relations diplomatiques en février 1950. Ces dernières années, les liens d'amitié traditionnelle et de coopération multiforme entre les deux nations connaissent un fort développement.

La relation politique atteint une grande confiance, alors que l'échange de délégations à divers niveaux, en particulier de haut niveau souvent effectué par tous les canaux du Parti, du gouvernement, du Parlement et entre les localités.

Les deux parties se coordonnent efficacement dans les forums multilatéraux, en particulier aux Nations unies et au Sommet d’Asie-Europe. Budapest a confirmé son soutien à la candidature de Hanoï au siège de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2020-2021.

La Hongrie considère le Vietnam comme le partenaire le plus important en Asie du Sud-Est. En 2017, le commerce bilatéral a dépassé 335 millions de dollars pour la première fois.

Jusqu'à avril 2018, la nation européenne avait 17 projets en cours au Vietnam avec un capital social de 63,56 millions de dollars, et est classé 57e parmi 126 pays et territoires qui investissent dans le pays.

La coopération bilatérale est également encouragée dans les domaines de la législation, de la justice, de la défense, de la sécurité, de la santé, de l'éducation et de la formation.

Sur la coopération entre les villes, le district de Tay Hô, capitale de Hanoï, a établi les liens de fraternité avec le 16e arrondissement de Budapest, alors que les villes de Hôi An et Cân Tho sont liés aux villes hongroies de Szentendre et Kaposvar.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.