03/08/2020 18:01
Quarante-cinq ans après la réunification en 1975, des générations de soldats et d'habitants du district de l'île de Truong Sa, dans la province de Khanh Hoà, vivent résolument sur les îles et continuent de travailler sur la mer. Leur sacrifice et leurs efforts ont donné un nouveau look à l'archipel de Truong Sa et insufflé une nouvelle vie aux îles.
>>Inauguration de la Place du point de repère de la souveraineté sur l’archipel de Truong Sa
>>Hanoï finance la construction d'une maison culturelle polyvalente à Truong Sa
>>Truong Sa : quatre arbres reconnus "patrimoines nationaux"

Le phare de Da Tay. Photo : VNP/CVN

La vie des soldats et des habitants des îles de l'archipel de Truong Sa (Spratly) est heureuse d'une manière simple. Cela peut être vu lorsque l'on visite Song Tu Tây qui fait partie de l'archipel de Truong Sa. Après avoir mis les pieds sur l'île de Song Tu Tây, on est submergé par une sensation de calme en voyant des maisons aux toits de tuiles rouges sous des arbres verts sur de petites routes en béton propre. Ce sentiment de tranquillité devient plus audacieux lorsque les visiteurs entrent dans le village de l'île, entendant la voix des enfants lisant leurs leçons pendant que la cloche de la pagode Song Tu Tây sonne.

Sur Song Tu Tây, il y a une statue du Grand Prince Hung Dao Trân Quôc Tuân, un héros national du Vietnam. L'île abrite également un magnifique phare, qui a été le premier phare construit sur l'archipel de Truong Sa en 1993. C'est un phare de première classe dans le cadre du système international de sécurité maritime.

Ces dernières années, la commune de Song Tu Tây a fourni des services logistiques de pêche hauturière. L’équipe de pêche de la commune offre de l’eau douce gratuite, des services de santé et des réparations de navires aux pêcheurs. Elle fournit également du carburant et de la nourriture aux navires de pêche hauturiers aux mêmes prix que dans les terres.

Song Tu Tây et d'autres îles de l'archipel de Truong Sa, dont Truong Sa Lon (Grands  Spratleys), Sinh Tôn, disposent de toutes les installations et services pour répondre aux besoins essentiels des habitants. L'île possède une station hydrométéorologique, une école et une clinique. Il a également construit un bureau pour le Comité populaire communal et dispose même d’une milice de défense.

Song Tu Tây possède également une pagode, un établissement important dans la vie religieuse des habitants. Des pagodes sont également construites sur quatre autres îles de l'archipel de Truong Sa. Ce sont Truong Sa Lon, Sinh Tôn, Son Ca et Nam Yet

Des maisons d'habitation sur l'île de Song Tu Tây, archipel de Truong Sa.
Photo : VNA/CVN

Sur l'archipel de Truong Sa, des plantes saumâtres, des légumes de l'intérieur des terres et des arbres fruitiers sont maintenant plantés, rendant la vie des insulaires plus proche de celle de l'intérieur des terres. Dans la ville de Truong Sa sur Truong Sa Lon, même les bambous poussent. Le bambou, qui symbolise les villages vietnamiens, a d'abord été amené sur l'île par un père lors d'une visite à son fils dans l'espoir de soulager son mal du pays.

En visitant Truong Sa aujourd'hui, on peut avoir l'impression de se rendre à un village de l'intérieur de la terre ferme et de voir des images familières de vaches marchant lentement à l'ombre des arbres, de troupeaux de canards à la recherche de nourriture sur la plage ou de chiens attrapant du poisson. Les îles sont également couvertes de verdure avec des jardins potagers, des arbres empoisonnés et des choux de plage.

Au fil des années, des gens de toutes les régions du pays sont à leur tour venus et vivent  à Truong Sa pour défendre la souveraineté de la patrie. Ils considèrent les îles comme leur maison et la mer leur patrie, et protéger leur maison et leur patrie est leur fierté. Truong Sa, une partie inséparable du pays, est devenu les deux mots sacrés dont tout Vietnamien est fier.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.