30/09/2015 10:50
Les Tonga ont remporté (35-21) le choc des "petits" dans la poule C aux dépens de la Namibie, passée tout près de marquer son premier point en Coupe du monde, le 29 septembre à Exeter.
>>L'heure de vérité pour la France dans le Mondial de rugby

Le Tongien Telusa Veainu inscrit un essai contre la Namibie lors du Mondial, le 29 septembre à Exeter. Photo : AFP/VNA/CVN

Les îliens, qui ont également empoché le bonus offensif, prennent la 2e place de la poule (6 points), synonyme de qualification pour les quarts de finale, devant l'Argentine (5) et la Géorgie (4).

Mais cette situation comptable pourrait être de courte durée : les Tonga doivent encore affronter l'Argentine et les All Blacks, largement favoris. Pour finir à la 3e place, qualificative pour le Mondial-2019 au Japon, les Polynésiens devraient être en concurrence avec les Lelos du Caucase, opposés vendredi aux All Blacks mais qui auront ensuite les faveurs des pronostics face aux Namibiens.

Encore une fois généreuse, les Namibiens sont passés à côté d'un moment historique. En 16 matches de Coupe du monde, ils n'avaient jamais marqué un point, ni inscrit plus de deux essais dans un même match.

Cette fois, ils en ont inscrit trois, dont un doublé du capitaine Jacques Burger (49, 67) suite à deux pénaltouches, avant d'échouer, à cinq minutes du terme, dans ce même exercice alors qu'un bonus offensif leur tendait les bras.

C'est rageant pour les Africains, pas tellement aidés par ailleurs par l'arbitrage sur deux situations, mais encore une fois naïfs défensivement, ce dont ont profité les Tongiens.

La désillusion née de la défaite d'entrée face à la Géorgie (17-10) est loin d'être gommée mais l'essentiel était ailleurs. Les Tongiens ont su imposer leur puissance pour inscrire 5 essais en tout, avec bonus offensif en poche dès la 45e minute.

Pas forcément emballante de prime abord, cette affiche a débouché sur un match agréable, de deuxième niveau international. Avec beaucoup de bonnes intentions mais pas mal de fautes.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.