16/12/2018 18:00
Près de 500 patients dans la salle d’attente de l’hôpital Cho Rây ont explosé de joie quand les denières secondes du math Vietnam - Malaisie se passaient dans la soirée du 15 décembre au Stade nationale de My Dinh. Tant pis pour les maladies et les douleurs, ils avaient une nuit inoubliable avec la Sélection vietnamienne.
>>Le Vietnam, champion de l’AFF Suzuki Cup 2018!
>>Match nul entre le Vietnam et la Malaisie lors du match aller en finale

Les patients de l’hôpital d’oncologie de Hô Chi Minh-Ville fêtent le triomphe du Vietnam.

La nuit du 15 décembre, de nombreux patients s’étaient rassemblés dans les grandes salles d’attente des hôpitaux de Hô Chi Minh-Ville pour regarder en direct la finale de l'AFF opposant le Vietnam à la Malaisie.

Les patients ont passé une nuit mémorable conclue par la victoire du Vietnam, après 10 ans d’attente. Très tôt dans la salle d’attente de l’hôpital Cho Rây, près de 500 patients étaient présents pour discuter des matchs précédents et débattre du résultat de cette finale retour, jouée au stade My Dinh (Hanoi).

M. Tuân, patient cancéreux, a confié: “Nous sommes en train de parler de qui sera le premier buteur, Quang Hai, Công Phuong ou Anh Duc,... . Pour moi, la victoire du Vietnam est importante: allez le Vietnam!”.

Un petit patient en orthopédie-traumatologie a partagé: “J’aime beaucoup le foot. Ma vie ici est si triste. Heureusement, aujourd’hui, l’hôpital diffuse la finale en direct. Pour tous les passionnés comme moi, c’est super!”.

Tout au long de cette soirée de finale, les patients ont encouragé le Onze national, de la même manière qu’il l’aurait fait chez eux. Une ambiance tout à fait inédite dans un milieu hospitalier où les scènes de joie sont rares. M. Nguyên Công Khanh, proche d’un patient cancéreux, a confié: “Je suis très heureux de la victoire de la sélection vietnamienne. Tout le monde l’est aussi. Bravo le Vietnam!”.

Des patients soucieux de la forte domination des joueurs malaisiens.

Oublier quelques heures ses problèmes de santé

Afin de répondre au fort désir des patients et de leurs proches de suivre la finale entre la sélection nationale et la Malaisie, de nombreux hôpitaux de Hô Chi Minh-Ville avaient installé de grands écrans.

Dans une grande salle d’attente de l'hôpital d’oncologie de Hô Chi Minh-Ville, un écran LED de 2 x 3m a permis à 500 patients et membres de leur famille de suivre le match. Selon Nguyên Trong Dung, chef du service social de l'hôpital, ce dernier a coopéré avec le “Fonds pour un bon avenir à Hô Chi Minh-Ville” pour organiser un "programme d’encouragement du Onze national".

Concrètement, pour créer une ambiance festive, l’hôpital a offert aux patients plus de 400 chemises et autocollants aux couleurs du drapeau national. En plus, des jeunes employés de l’hôpital ont aidé les patients à réaliser sur leur visage des maquillages aux couleurs nationales: étoile jaune sur fond rouge.

À cette occasion, l’Union de la jeunesse communiste de Hô Chi Minh-Ville a coopéré avec cet hôpital pour offrir 180 cadeaux (lait, gâteaux et vêtements) à de jeunes patients.

À l'hôpital Cho Rây de Hô Chi Minh-Ville, les invitations à venir encourager l’équipe nationale ont été affichées sur les tableaux d'information installés dans les salles et les couloirs quelques jours avant la finale. Quatre écrans de 42 pouces ont retransmis en direct le match au rez-de-chaussée du bâtiment D (Centre de cancérologie), où l’hôpital avait préparé également de l’eau et des drapeaux pour les patients et leurs proches.

À l’hôpital Thông Nhât, un écran LED a été installé dans la salle de spectacle au bénéfice de 400 patients et de leurs proches.

De nombreux autres hôpitaux ont proposé des activités similaires. Les représentants des hôpitaux ont confié qu'organiser de tels programmes a pour but non seulement de répondre aux besoins de divertissement des patients mais aussi leur permettre d’oublier quelques heures leurs problèmes de santé.

À côté des activités d’encouragement pour l’équipe nationale, les hôpitaux se sont aussi mobilisés pour secourir les victimes d’accidents. Bùi Minh Trang, vice-directeur de l'Hôpital populaire 115: "Le nombre de patients hospitalisés lors de la finale aller était inférieur au nombre de patients les jours normaux. Mais nous sommes toujours prêts à traiter les cas urgents, que ce soit avant, pendant ou après la finale".
 
Texte et photos: Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyage spirituel: quand les moines servent de guides La saison estivale est le temps idéal pour que chacun puisse se relaxer ou s’évader en voyageant, faire du bénévolat ou encore rendre visite à des proches. C’est aussi l’occasion de faire une pause hors du monde, dans un lieu de retraite spirituelle.