16/06/2019 17:35
La vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh a assisté au 5e Sommet de la Conférence sur l'interaction et les mesures d'instauration de la confiance en Asie (CICA - Conference on Interaction and Confidence Building Measures in Asia) qui s'est déroulée à Douchanbé, capitale du Tadjikistan, les 14 et 15 juin.
>>La vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh participera au 5e sommet de la CICA
>>Le Vietnam à la réunion des ministres des Affaires étrangères de la CICA
>>Le Vietnam membre officiel de la CICA

La vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh s'exprime au 5e Sommet de la CICA, le 15 juin, à Douchanbé. Photo: Lâm Khanh/VNA/CVN

S'exprimant lors du au 5e Sommet de la CICA, la vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh a affirmé la politique cohérente du Vietnam consistant à préserver la paix, la coopération et le développement, à promouvoir l'intégration internationale, à participer activement aux travaux communs de la communauté internationale, à mettre en place des mécanismes multilatéraux aux niveaux régional et mondial fondés sur les principes suivants: égalité, transparence et respect de la loi.

Elle a souligné que le Vietnam s'efforçait toujours de maintenir un environnement pacifique et stable dans la région, de garantir la liberté de navigation aérienne et maritime, de régler les différends par des mesures pacifiques conformes au droit international, y compris la Charte des Nations unies et la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, mettre pleinement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en mer Oriental et faire avancer les négociations en vue de l’élaboration d’un code de conduite en mer Orientale.

La vice-présidente a indiqué que la CICA pourrait devenir un moteur de développement de l’économie mondiale à l’avenir, mais qu’elle constituait également une région présentant de grands risques de conflit pouvant entraîner de graves conséquences pour la région et le monde, ainsi que des défis de ralentissement de la croissance, problèmes environnementaux et criminalité transnationale.

Elle a souligné que la CICA devrait promouvoir son rôle de forum de dialogue pour établir la confiance en Asie et faire respecter les principes fondamentaux du droit international et de la Charte des Nations unies, notamment le respect de l'indépendance, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des États, la non-ingérence dans les affaires intérieures d’autrui, le non-recours à la menace ou à l’emploi de la force et le règlement des différends par des mesures pacifiques.

La CICA devrait aider les pays membres à faire face aux défis en favorisant la coopération et le développement économiques, en développant les échanges culturels et sociaux et en renforçant les liens entre les pays et les peuples.

"Partenaire pour une paix durable"

À cette occasion, le vice-président a remercié les pays pour avoir élu le Vietnam comme membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2020-2021.

Elle a déclaré que le Vietnam, en tant que président de l'ASEAN en 2020, apportera de nouvelles contributions au fonctionnement de la CICA dans un esprit de "partenaire pour une paix durable", tout en renforçant la collaboration dans le cadre du CCICA ainsi qu'entre la CICA et d'autres pays et organisations partenaires, y compris l'ONU et l'ASEAN.

La 5e édition de la CICA s'est déroulée alors que les situations en Asie et dans le monde ont connu des changements complexes. Les points chauds des conflits n’ont pas encore été réglés, tandis que le terrorisme et les crimes transnationaux continuent d’avoir des effets négatifs sur la paix, la sécurité et le développement de la région.

Les chefs d'État participant à la conférence, dont le président russe Vladimir Poutine, le président chinois Xi Jinping et le président iranien Hassan Rouhani, ont convenu que les pays membres de la CICA devraient promouvoir le dialogue et la coopération sur la base d'une confiance mutuelle et du respect du droit international et de la Charte des Nations unies, chercher des solutions aux problèmes de sécurité traditionnels et non traditionnels, renforcer l'intégration pour atteindre l'objectif d'une Asie de confiance, de compréhension mutuelle et de coopération pour le développement durable commun et la prospérité.

La conférence a adopté la Déclaration de Douchanbé, s'engageant à œuvrer pour faire de la CICA un mécanisme multilatéral majeur destiné à promouvoir le dialogue et la coopération en Asie par le biais du commerce équitable, de l'ouverture des marchés, des échanges culturels, de la connectivité, du tourisme et du développement des énergies propres.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès