09/03/2018 20:44
L'Association des exportateurs et producteurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP) a demandé au département américain du Commerce (DOC) d'examiner les résultats préliminaires concernant la 12e période d’examen antidumping (POR) du 1er février 2016 au 31 janvier 2017.
>>Crevettes : les États-Unis abrogent une partie du réexamen administratif
>>Les exportations de crevettes se sont envolées en 2017
>>Le Vietnam vise neuf milliards de dollars d’exportations en 2018

Les États-Unis sont actuellement le 4e importateur de crevettes vietnamiennes.
Photo : VNA/CVN

Selon les résultats préliminaires de la 12e POR, la compagnie Sao Ta Foods (Fimex), qui était le seul sujet de l’enquête, s'est vu imposer une taxe antidumping de 25,39%. Par conséquent, cette marge de dumping concernant Fimex a également été appliquée aux autres exportateurs de crevettes vietnamiens. La VASEP a déclaré depuis que ces résultats étaient faussés et que l’administration américaine devait réagir.

"Depuis plusieurs années, tous les exportateurs vietnamiens ont subi l’examen antidumping du DOC et aucun d’entre eux ont reçu une marge de dumping supérieure à un pourcentage d'un chiffre" peut-on lire dans la demande écrite adressée aux autorités américaines. L’association note également que Fimex avait déjà fait l’objet d’une enquête lors de la POR 9 avec une marge de dumping de 0%.

Forte hausse des exportations de crevettes

En outre, Fimex a constaté qu'un facteur de conversion de la crevette entière à la crevette sans tête avait été incorrectement appliqué. Dans le cas contraire, la marge de dumping de Fimex ne s’élevait plus qu’à 1,19%. La VASEP a de ce fait demandé au DOC de procéder à un ajustement opportun et équitable en faveur de Fimex et des autres exportateurs de crevettes vietnamiens.

Selon la VASEP, bien que la conclusion préliminaire ne soit pas encore entrée en vigueur et que la conclusion finale puisse être différente, elles peuvent encore affecter les importateurs américains et le volume de crevettes vietnamiennes expédié vers les États-Unis, notamment dans l’attente de l’annonce finale du DOC.

Le Vietnam a connu une forte augmentation des exportations de crevettes vers la plupart des marchés étrangers en 2017. La seule exception fut les États Unis auprès desquels une baisse de 7% a été enregistrée s’agissant de la valeur totale des importations des crevettes, celle-ci tombant à 659 millions de dollars. Ces mauvais résultats sont directement imputables à une application trop stricte de la taxe américain antidumping, selon la VASEP.

Les États-Unis sont actuellement le 4e importateur de crevettes vietnamiennes alors qu’ils occupaient la première place plusieurs années auparavant.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

De nombreuses activités attrayantes à la 1re Semaine culturelle et touristique de Ly Son La 1re Semaine culturelle et touristique de Ly Son se tiendra du 29 juin au 3 juillet, avec diverses activités culturelles, sportives et touristiques.