15/08/2018 18:20
La Turquie a fortement augmenté mercredi 15 août les tarifs douaniers de plusieurs produits américains, poursuivant son bras de fer avec les États-Unis qui a mis la livre turque au supplice.
>>La Turquie et la Russie promettent de renforcer le partenariat stratégique
>>La Turquie ne parvient pas à enrayer la débâcle de la livre

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (droite) et le vice-président Fuat Oktay, à Ankara le 9 juillet. Photo: AFP/VNA/CVN

Parmi les produits visés par cette forte hausse figurent les véhicules de tourisme, dont les tarifs douaniers s'élèvent désormais à 120%, certaines boissons alcoolisées (140%), le tabac (60%) ou encore le riz et certains produits cosmétiques.

Cette décision, annoncée dans un décret signé par le président Recep Tayyip Erdogan, survient alors que Washington et Ankara traversent une crise diplomatique ayant conduit ces deux alliés au sein de l'Otan à s'imposer des sanctions réciproques en août.

Le vice-président turc Fuat Oktay a précisé mercredi 15 août que la hausse des tarifs douaniers était un acte de "représailles" contre les "attaques délibérées de l'administration américaine sur (l')économie" turque.

Le président américain Donald Trump avait notamment annoncé la semaine dernière le doublement des tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium turcs. Ces tensions ont provoqué l'effondrement de la livre turque vendredi, jour où cette devise a perdu 16% contre le dollar. Depuis le début de l'année, la valeur de la livre a fondu de plus de 40% face au billet vert et à l'euro.

Depuis mardi, cependant, la livre semble s'être stabilisée sous l'effet de mesures de la banque centrale d'Ankara, de déclarations apaisantes du gouvernement et de l'appel de M. Erdogan à convertir les devises étrangères auquel de nombreux Turcs ont répondu.

Mercredi 15 août, la livre turque continuait ainsi de reprendre des couleurs face au dollar, repassant même sous le seuil symbolique de 6 contre un billet vert, sans toutefois effacer la chute de ces derniers jours.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.