25/07/2019 10:14
>>La Turquie et les États-Unis travaillent à une éventuelle visite de Donald Trump
>>Les problèmes entre la Turquie et les États-Unis peuvent être résolus

La Turquie n'est pas satisfaite des nouvelles propositions des États-Unis pour une zone sécurisée dans le Nord de la Syrie, a déclaré mercredi 24 juillet le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, à l'issue de trois jours de pourparlers entre les délégations turque et américaine. La Turquie et les États-Unis ne sont pas tombés d'accord sur la taille de la zone sécurisée envisagée, sur sa structure de contrôle, et sur le retrait des combattants kurdes de la zone, a déclaré M. Cavusoglu lors d'une conférence de presse à Ankara. "Ankara et Washington doivent parvenir à un accord dès que possible car la Turquie est à court de patience", a-t-il ajouté. M. Cavusoglu a également déclaré que l'établissement d'un comité constitutionnel syrien, étape longtemps attendue dans les efforts visant à résoudre la guerre en Syrie, pourrait être annoncée dans les prochains jours. L'envoyé spécial des États-Unis pour la Syrie, James Jeffrey, est arrivé lundi 22 juillet à Ankara. Les diplomates et responsables militaires de Turquie et des États-Unis ont discuté de la création d'une zone sécurisée en Syrie.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Quinze activités majeures de promotion du tourisme du Vietnam en 2020 Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, dans le cadre des Programmes nationaux pour ce secteur, sont prévues en 2020 au moins 15 activités majeures de promotion du tourisme.