25/07/2018 10:59
>>Les présidents russe, turc et iranien aborderont le dossier syrien
>>Iran : le président Erdogan en visite à Téhéran

La Turquie a fait savoir mardi 24 juillet aux États-Unis qu'elle n'entendait pas se joindre aux nouvelles sanctions américaines contre l'Iran, a indiqué le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu. À l'occasion de la visite à Ankara d'une délégation conduite par Marshall Billingslea, secrétaire adjoint au Trésor américain en charge de la lutte contre le financement du terrorisme, "nous leur avons dit que nous ne participerons pas à ces sanctions", a dit le ministre turc, cité par le quotidien Cumhuriyet. "Nous achetons du pétrole à l'Iran et le faisons de façon légale. Quelle est l'alternative?", s'est-il interrogé. M. Cavusoglu a ajouté que la Turquie n'avait pas seulement refusé de se joindre à ces sanctions, mais qu'elle avait aussi averti les États-Unis qu'il s'agissait là d'un acte répréhensible. Le président américain Donald Trump a annoncé en mai dernier que son pays se retirait de l'accord sur le programme nucléaire iranien (JCPOA), entré en vigueur en 2016, et qu'il réimposait des sanctions économiques contre Téhéran.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes