24/05/2020 14:22
>>La Russie attend des éclaircissements de la part des États-Unis sur leur retrait 

La Turquie a appelé samedi 23 mai tous les pays concernés à poursuivre la mise en oeuvre du traité Ciel ouvert, dont l'administration Trump a décidé de se retirer, accusant la Russie de l'avoir violé. "Le traité Ciel ouvert (OST) est l'un des principaux piliers de l'architecture de sécurité conventionnelle euro-atlantique", a déclaré le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, dans un communiqué. "Nous attachons de l'importance à la mise en oeuvre du traité dans son intégralité et conformément à son objectif par tous les États parties. Nous souhaitons que la poursuite du traité serve la stabilité et la sécurité", a poursuivi M. Aksoy. Les États-Unis ont annoncé jeudi 21 mai qu'ils soumettraient l'avis de leur décision de se retirer du traité Ciel ouvert à tous les autres États parties, citant la non-conformité de la Russie comme facteur de motivation de leur décision. Le traité, qui est entré en vigueur en 2002, permet aux États parties d'effectuer des vols de reconnaissance à bref délai et sans armes sur l'ensemble des territoires des autres États parties pour collecter des données sur les forces et activités militaires.

Xinhua/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Google aide à renforcer la compétence numérique des agences toursitstiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville en collaboration avec Google a organisé des cours de formation sur la compétence numérique et le marketing numérique aux responsables de la gestion étatique et aux entreprises opérant dans le secteur du tourisme.