09/05/2018 13:25
Le ministère turc des Affaires étrangères a condamné mardi 8 mai la décision de Washington de se retirer de l'accord sur le programme nucléaire iranien, dénonçant un "acte regrettable". Signé en 2015, le Plan d'action global conjoint avait franchi un pas important vers la fin de la prolifération des armes nucléaires, a estimé le ministère dans un communiqué. "La Turquie a toujours défendu le point de vue selon lequel la question du programme nucléaire iranien devrait être réglée par voie diplomatique et par l'intermédiaire de négociations, et elle a déployé des efforts considérables en ce sens", a-t-il ajouté. Pour sa part, le porte-parole du président turc, Ibrahim Kalin, a jugé que ce retrait unilatéral des États-Unis déstabiliserait la situation et provoquerait de nouveaux conflits. "La Turquie maintiendra sa position ferme contre toutes formes d'armes nucléaires", a déclaré M. Kalin sur son compte Twitter.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

Le sala centenaire de la pagode Chot Le Centre d’études et de méditation bouddhiste khmer de la pagode Chot, aussi appelé sala, fait partie du patrimoine culturel régional. Retour sur son histoire particulière.