10/09/2021 17:26
Le président tunisien Kaïs Saïed et le chef du gouvernement d'union nationale libyen Abdel Hamid Dbeibah sont parvenus jeudi 9 septembre à un accord de principe sur la mise en place d'un protocole commun pour reprendre le trafic terrestre et aérien aussi rapidement que possible, a déclaré la présidence tunisienne dans un communiqué.
>>L'Égypte, l'Algérie et la Tunisie réaffirment leur soutien à la sécurité et à la stabilité en Libye
>>Libye : les pays voisins en réunion à Alger pour discuter des prochaines élections


Le président tunisien Kaïs Saïed (droite) et le chef du gouvernement d'union nationale libyen Abdel Hamid Dbeibah, le 9 septembre à Tunis.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Accompagné des ministres de la Santé, de l'Intérieur et d'autres membres de haut niveau de son gouvernement, M. Dbeibah, qui est arrivé jeudi 9 septembre à Tunis, a été reçu par M. Saïed au palais présidentiel de Carthage.

Les deux parties sont convenues de renforcer la coordination bilatérale entre les ministères de la Santé et de l'Intérieur des deux pays afin de mettre en place d'un protocole commun pour reprendre le trafic terrestre et aérien aussi rapidement que possible, a indiqué la présidence tunisienne dans le communiqué.

Selon le communiqué, cette rencontre a été l'occasion de "passer en revue les liens forts de fraternité et les relations fructueuses de coopération entre la Tunisie et la Libye dans divers domaines", et de "réaffirmer l'unité de destin et la cohérence du développement, de la stabilité et de la sécurité dans les deux pays".

Le chef de l'État tunisien a également évoqué avec le Premier ministre libyen les efforts consentis par les autorités tunisiennes pour mieux contribuer à la reconstruction de la Libye, ainsi que la nécessité d'intensifier la coordination et les échanges d'informations pour sécuriser les frontières et lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.