18/04/2022 13:44
>>La Banque mondiale révise la croissance de la Tunisie à 3%
>>Tunisie : lancement d'une politique nationale de mobilité urbaine
>>Tunisie : l'accord avec le FMI doit satisfaire les aspirations du peuple

La couverture des besoins de la Tunisie en médicaments, grâce à son industrie locale, est de l'ordre de 54%, a révélé, dimanche 17 avril, la directrice de la Pharmacie et du médicament au ministère de la Santé publique, Mariem Khrouf. Dans une déclaration de presse, Dr Khrouf a affirmé que son pays projette à réaliser un taux de 70%. "Pour se faire", a insisté la responsable tunisienne, "force sera d'opter pour la diversification des médicaments et ne pas se contenter à l'industrie des médicaments génériques". Selon elle, "il faut s'orienter plutôt vers l'industrie des médicaments biologiques, puisque cette industrie pourrait constituer l'avenir de notre pays". S'arrêtant sur une certaine pénurie dans le secteur pharmaceutique en Tunisie et ses répercussions sur le secteur de la santé, Dr Khrouf a rassuré qu'il ne s'agissait que d'une pénurie réduite, enregistrée dans certaines catégories de médicaments, désormais remplaçables par des médicaments génériques. Parmi les lacunes ayant généré cette pénurie, a-t-elle expliqué, figurent la rareté de ces médicaments ainsi que l'absence de liquidités nécessaires émanant de la pharmacie centrale, en plus de la flambée des prix des matières premières pour certains catégorie de médicaments.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.