26/02/2018 09:10
Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité une résolution réclamant "sans délai" un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie, alors que plus de 500 civils, dont une centaine d'enfants, ont été tués en sept jours dans la Ghouta orientale.
>>La Russie dit être prête à approuver la résolution de l'ONU 
>>La situation humanitaire dans la Ghouta orientale est devenue incontrôlable

Le Conseil de sécurité de l'ONU réuni pour un vote sur un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie, le 24 février à New York.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le texte adopté samedi 24 février, maintes fois amendé, "réclame que toutes les parties cessent les hostilités sans délai pour au moins trente jours consécutifs en Syrie pour une pause humanitaire durable".

L'objectif est "de permettre la livraison régulière d'aide humanitaire, de services et l'évacuation médicale des malades et blessés les plus graves".

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a demandé que le cessez-le feu soit appliqué "immédiatement". Le Conseil a prévu de se réunir à nouveau sur ce sujet dans quinze jours.

Par ailleurs, la résolution "appelle à la levée immédiate des sièges de zones habitées dont la Ghouta orientale, Yarmouk, Foua et Kefraya".

En sept jours, 519 civils ont été tués, dont 127 enfants, a indiqué à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme  (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.