31/08/2020 18:32
Le gouvernement thaïlandais est sur le point d'offrir 24 milliards de bahts (645 millions d'euros) de prêts à sept compagnies aériennes locales pour les aider à surmonter le choc de l'épidémie de coronavirus, alors que les autorités affermissent leurs plans pour relancer le tourisme en assouplissant progressivement les restrictions de voyage.
>>Thaïlande : le cabinet approuve un plan de restructuration de Thai Airways International
>>Thai Airways International suspendra ses vols pendant deux mois

Des avions de Thai Airways International à l'aéroport de Suvarnabhumi à Bangkok, le 25 mars. Photo : AFP/VNA/CVN

Les prêts dits à taux bonifié devraient suffire à aider les compagnies aériennes à survivre à la pandémie et à éviter de licencier 20 000 travailleurs, a déclaré le président de Thai AirAsia Co., Tassapon Bijleveld, aux journalistes après une réunion avec le Premier ministre Prayuth Chan-Ocha à Bangkok vendredi 28 août.

Les transporteurs peuvent obtenir des prêts des banques d'État, dirigées par l'Export-Import Bank of Thailand, pour une période de cinq ans, a-t-il dit.

La Thaïlande lance une bouée de sauvetage financier à ses transporteurs, alors que les compagnies aériennes du monde entier ont demandé des renflouements, réduit les salaires et licencié du personnel dans un contexte de quasi-fermeture du secteur des voyages internationaux.

Le gouvernement du Premier ministre Prayuth Chan-Ocha intensifie également ses efforts pour relancer l'économie du tourisme et du commerce, qui est sur le point de connaître la pire crise de son histoire.

"Le gouvernement envisage de nombreuses mesures d'aide et cherche à trouver des moyens d'alléger les restrictions de vol, ainsi que des mesures pour permettre le tourisme dans le pays", a déclaré Prayuth Chan-Ocha dans une déclaration à l'issue d'une réunion avec les opérateurs aériens.

"Je demande au secteur aérien de coopérer davantage pendant cette période, de cesser de concurrencer les prix mais plutôt les services, et de ne pas augmenter la dette et procéder à des licenciements".

L'effondrement de l'industrie touristique thaïlandaise, dû aux restrictions frontalières internationales et au verrouillage mondial, a aggravé les pertes de Thai Airways International Pcl et du transporteur à bas prix Nok Airlines Pcl, ce qui les a incités à demander une restructuration dans le cadre de la loi sur les faillites du pays.

Les arrivées de touristes étrangers en Thaïlande devraient chuter à 8 millions cette année, contre environ 40 millions l'année précédente.

Parmi les sept compagnies aériennes qui devraient recevoir une aide financière du gouvernement, citons Thai AirAsia du groupe AirAsia Bhd. et son unité long-courrier, Thai AirAsia X, Bangkok Airways Pcl, Nok Airlines, Thai Smile Airways Co. Ltd, Thai Lion Air et Thai Vietjet Air.

Les compagnies aériennes ont également demandé une prolongation de la réduction des droits d'accises sur le carburant pour avions, a déclaré M. Tassapon de Thai AirAsia.

Le gouvernement a accepté de prolonger jusqu'en mars 2022 la réduction des taxes liées aux compagnies aériennes, qui comprend les frais de stationnement et d'atterrissage, a-t-il dit.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Voyage en solo, un marché prometteur pour le tourisme Aujourd’hui, voyager seul est un choix très plébiscité par les jeunes. Cependant, afin de mieux répondre aux besoins de ces clients nomades, les voyagistes se doivent d’améliorer leurs services.