26/03/2020 19:30
En raison de l’épidémie de coronavirus (COVID-19), l’économie thaïlandaise se contracterait de manière significative en 2020 (-5,3%) et l’inflation deviendrait négative, selon la BoT.
>>Thaïlande et Malaisie redoublent d’efforts pour freiner l’évolution du COVID-19
>>La Thaïlande déclarera l'état d'urgence le 26 mars
>>La Thaïlande bloque des provinces bordant la Malaisie et le Myanmar


Le PIB thaïlandais pourrait régresser de 5,3% en 2020, une forte baisse par rapport aux projections précédentes de 2,8% en décembre, a estimé la banque dans un communiqué de presse. L’inflation globale devrait également se contracter avec une valeur négative de -1% au lieu des projections précédentes de 0,8%.

Le même jour, le Comité de politique monétaire (MPC) de la BoT a indiqué que des mesures ciblées destinées à répondre aux besoins de liquidités seraient d’une grande importance. La plupart de ses membres ont donc voté pour maintenir le taux directeur à 0,75% lors de cette réunion.

Le comité a estimé que l’économie thaïlandaise devrait ralentir considérablement en 2020, car le tourisme et les exportations de marchandises sont gravement touchés par la pandémie. Parmi les facteurs de ralentissement pris en compte par la BoT, on trouve l’effondrement du tourisme : le nombre d’arrivées en Thaïlande a diminué au 22 mars de 98%.

Selon les données publiées par la BoT, le tourisme est désormais passé de 100.000 à seulement 1.800 entrées quotidiennes. Pour 2021, la BoT s’attend à ce que l’économie rebondisse avec une croissance de 3%.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.