05/03/2018 23:28
La Thaïlande garde ses options ouvertes sur son adhésion à l'Accord complet et progressiste pour le partenariat transpacifique (CPTPP), son ​"accord prédécesseur", l'accord de Partenariat transpacifique (TPP), a déclaré Somchai Swangkarn, membre de l'Assemblée nationale de Thaïlande.

>>Pour profiter pleinement des retombées du CPTTP
 

"C'est l'une des questions les plus controversées au sein du gouvernement en ce moment", a déclaré Somchai Swangkarn. Certains membres du gouvernement thaïlandais s'opposent à cette question, a-t-il indiqué.

"Au début, le gouvernement thaïlandais avait l'intention de signer cet accord, mais lorsque les États-Unis se sont retirés, nous avons dû arrêter et reconsidérer", a déclaré Somchai Swangkarn.

La Thaïlande n'exclue pas l'idée d'adhérer, a souligné le porte-parole du gouvernement thaïlandais Werachon Sukhondhapatipak en fin de février dernier, ajoutant que Bangkok envisage de se joindre à d’autres accords multilatéraux dont l'Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP), et d’étudier l’initiative de création de l’espace Océan indien – Pacifique initiée par les États-Unis, l’Inde et le Japon.

Après le retrait des
États-Unis du TPP, 11 autres pays participant aux négociations (Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam) ont convenu du contenu modifié de l’accord en CPTPP.

Les parties prévoient de signer le CPTPP lors du prochain round de négociations au Chili le 8 mars prochain pour que l’accord entre en vigueur au début de 2019.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.